Peut-on se préparer aux changements climatiques ?

Les événements météorologiques extrêmes – comme celui vécu la semaine dernière – pourraient se multiplier au cours des prochaines années. Certaines études portent à croire que ces événements seraient induits par le réchauffement attribuable à l’effet de serre, nous apprend un nouvel outil du CRAAQ  portant sur l’Interprétation des scénarios de changements climatiques afin d’améliorer la gestion des risques pour l’agriculture.

On y lit également qu’au Québec, on observe une augmentation des températures quotidiennes de 0,2 à 0,4 par décennie provoquant une augmentation du nombre de degrés jours cumulés durant une saison et un raccourcissement de la période de gel.

La semaine dernière, par exemple, de nombreux pomiculteurs ont assisté au débourrement des bourgeons des fleurs de leurs arbres. Jeudi dernier, c’était notamment le cas au verger du Mont Saint-Bruno ainsi qu’en Montérégie Ouest, à Saint-Rémi et Franklin.

Pour mieux pallier à ce type de situation, les pomiculteurs doivent porter une attention accrue  à certaines techniques agronomiques connues tel qu’un bon drainage aérien, dit l’agronome et consultant en pomiculture, Paul Émile Yelle.

La sélection du site, le choix de cultivars à cumuls thermiques plus élevés que ceux recommandés sur les cartes actuelles, la diversification des espèces exploitées, une bonne utilisation des modèles bioclimatiques disponibles sont autant de façons de contrer les impacts négatifs des changements climatiques pour tous les types de cultures.

Ces modèles bioclimatiques permettent de remettre les conséquences des récents événements en perspective. Ainsi, malgré le débourrement hâtif des bourgeons des pommiers, si les températures demeurent fraîches et respectent les normales de saison, la pleine floraison des fleurs à pommes pourrait avoir lieu autour du 12 mai, ce qui représenterait pratiquement un retour à la normale. Mais cette prévision ne se concrétisera que si les moyennes normales de saison sont observées jusqu’à cette date.

Offert gratuitement sur le site du CRAAQ, le guide Interprétation des scénarios de changements climatiques afin d’améliorer la gestion des risques pour l’agriculture permet d’en savoir plus sur les modèles utilisés et présente toute la nomenclature sur les changements climatiques.

Commentaires