Premier cas suspect de peste aviaire en Allemagne

Viersen (Allemagne), 9 mai 2003 – L’Allemagne a vraisemblablement enregistré son premier cas de peste aviaire dans une ferme à l’ouest du pays, ont annoncé les autorités locales qui ont entamé un abattage systématique de volailles.

La grippe du poulet aurait touché une ferme près de Viersen, dans l’Etat-régional de Rhénanie du nord-Westphalie, près de la frontière avec les Pays-Bas. Les autorités évoquent « un soupçon très sérieux ».

L’abattage des poulets d’élevage dans un rayon d’un kilomètre autour de l’élevage infecté a commencé dans la nuit avant d’être étendu dans la matinée à un rayon de trois kilomètres et à d’autres types de volaille, a indiqué le ministère fédéral de l’Agriculture. Au total, 73 000 bêtes doivent être abattues.

Les transferts de volaille ont été interdits pour trois jours dans l’Etat régional. Le transport d’oeufs dans un rayon de dix kilomètres autour du foyer de la grippe est également interrompu.

Les premiers examens vétérinaires effectués sont positifs, mais les résultats définitifs des tests ne seront pas connus avant une semaine.

D’après des experts néerlandais, le virus actuel de la peste aviaire n’est pas dangereux pour l’être humain et provoque principalement des conjonctivites. En revanche, une mutation de ce virus pourrait se révéler à haut risque pour les hommes et favoriser de nouvelles pandémies grippales.

L’épizootie a déjà touché les Pays-Bas et la Belgique. La Commission européenne a annoncé mercredi la prolongation jusqu’au 16 mai de l’embargo décrété sur les volailles en provenance de ces deux pays.

Aux Pays-Bas, 25 millions de volailles, soit un quart du cheptel aviaire total du pays, ont été abattues depuis l’apparition du premier foyer de peste aviaire le 28 février.

En Belgique, où la maladie a été détectée pour la première fois le 16 avril dans un élevage du Limbourg (nord-est) proche de la frontière avec les Pays-Bas, environ 2,3 millions de bêtes ont été abattues.

Source : AFP

Commentaires