Préservez la qualité de votre ensilage

Robert Larmer Pionneer

Robert Larmer, spécialiste laitier pour Pionneer, utilise une caméra infrarouge pour vérifier la qualité de l'ensilage.

Avec le coût élevé des grains, l’ensilage de maïs est votre meilleur allié. Il est riche en énergie et contient de la fibre que la vache a besoin.

La récolte qui aura lieu dans quelques semaines est cruciale. Le chantier de récolte et d’entreposage doit être effectué avec soin. Voici les recommandations de Robert Larmer, spécialiste laitier pour Pionneer, telles que proposées lors d’une journée laitière tenue le 19 août dernier en Ontario :

• Récoltez au bon taux d’humidité (63 à 68%). Il faut que les grains soient suffisamment remplis puisque 65% de l’énergie du maïs ensilage provient de l’amidon.

• Visez le maximum de qualité de votre fourrage.

• Utilisez un inoculent pour préserver cette qualité.

• Assurez-vous de bien compacter votre silo par de minces couches et en utilisant un ou deux tracteurs de bon poids. Le fait de compacter un silo peut vous éviter de construire un silo complémentaire.

• Évitez les entrées d’air. Par exemple, l’entrée d’air sur les côtés du silo entraîne une perte de matière sèche à ces endroits.

• Ayez une bonne communication entre la personne qui compacte le silo, celui qui fait la navette entre le champ et le silo, et celui qui récolte le fourrage. Si

les voyages arrivent trop vite au silo, il y a un risque que la compaction ne soit pas bien effectuée.

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires