Année record de soya prévue pour 2015

Le très attendu rapport du département américain de l’Agriculture (USDA) sur les prévisions d’ensemencement de 2015 a causé quelques surprises en révélant moins de champs cultivés que prévu pour la présente année. Le soya devrait par contre connaître une année record tandis que la culture du maïs reculerait pour une 3e année consécutive.

Selon le USDA, les agriculteurs américains devraient cultiver 84,6 millions d’acres en soya, soit 1% de plus que les 83,7 millions de l’an dernier, niveau qui avait établi un nouveau record. Le chiffre est toutefois inférieur à ceux anticipés par le marché.

La superficie consacrée au maïs devrait pour sa part s’élever à 89,2 millions d’acres, le niveau le plus bas des cinq dernières années et en recul en comparaison de l’an dernier (90,6 millions d’acres). Le marché anticipait un chiffre de 88,7 millions d’acres, ce qui a fait reculer les contrats à terme du maïs de plus de 3% à la bourse de Chicago.

Du côté du blé, le USDA a prévu 55,4 millions d’acres pour cette culture avec respectivement 40,7 millions pour le blé d’hiver, 1,6 millions d’acres pour le blé dur et près de 13 millions d’acres pour le blé de printemps. Les prévisions du ministère se situent en deçà des niveaux anticipés par les marchés.

En plus des prévisions d’ensemencement, le ministère américain de l’Agriculture a dévoilé le niveau des stocks pour les différentes céréales en date du 1er mars. Les réserves de maïs ont atteint leur niveau le plus élevé depuis 1987 à 7,745 milliards de boisseaux. Les stocks de soya  se situaient à 1,334 milliards de boisseaux et ceux du blé 1,124 milliards de boisseaux, des niveaux dans les deux cas inférieurs aux prévisions des experts, mais supérieurs au niveau des réserve de 2014 à la même date.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires