Produits laitiers en provenance de Chine : la France instaure des mesures de précaution supplémentaires

Paris (France), 24 septembre 2008 – Dans le cadre de la crise du lait chinois contaminé par la mélamine, la DGCCRF avait initié des contrôles pour vérifier qu’aucun lait infantile originaire de Chine ne se trouve sur le marché français. En parallèle, les services vétérinaires et douaniers renforçaient les contrôles dans les postes d’inspection frontaliers pour tous les produits laitiers.

Le Gouvernement français tient à rappeler que l’importation de produits laitiers chinois est interdite sur le territoire communautaire.

Ces premières opérations de contrôle n’ont pas, à ce jour, mis en évidence de présence de tels produits.

Les pouvoirs publics ont décidé à titre conservatoire d’adopter des mesures de précaution complémentaires pour tous les produits incorporant des dérivés laitiers d’origine chinoise. Ces produits devront être retirés du marché et ne pourront donc pas être commercialisés.

Par ailleurs, la Commission européenne a demandé en urgence à l’Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA) d’évaluer le risque de tels produits au cas où ils contiendraient de la mélamine. Le résultat de cette évaluation devrait être connu très rapidement et un comité d’experts des Etats membres se réunira dès demain à Bruxelles pour faire le point des mesures engagées au sein de l’Union européenne et envisager les décisions communautaires sur le devenir de ces produits.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture et de la pêche de la France
http://www.agriculture.gouv.fr

Commentaires