Programme d’échantillonnage de l’eau de puits individuels

Québec (Québec), 12 juillet 2002 – Autour du thème « Une eau de puits à votre santé », le ministre d’Etat aux Affaires municipales et à la Métropole, à l’Environnement et à l’Eau, M. André Boisclair, a lancé le Programme d’échantillonnage de l’eau de puits individuels ou de petits réseaux qui sera offert au cours de l’été 2002 dans tout le Québec. Ce programme vise
à inciter les propriétaires de puits individuels ou de petits réseaux

desservant moins de 21 personnes à faire régulièrement analyser leur eau
potable.

« L’eau potable au Québec est une belle source de santé et de fierté que
nous devons individuellement et collectivement protéger. J’invite les
propriétaires de puits à se procurer dès maintenant leur trousse
d’échantillonnage qui fournit des explications faciles pour faire tester la
qualité de l’eau de leur robinet et s’assurer que l’eau qu’ils consomment est
sans danger. Faire analyser son eau, c’est une bonne habitude à prendre », a
déclaré le ministre Boisclair.

Les propriétaires de puits pourront cette année encore faire analyser la
qualité de leur eau de consommation à un coût réduit, grâce à la collaboration
des laboratoires accrédités par le ministère de l’Environnement participant à
cette campagne. Les paramètres qui seront analysés sont ceux qui sont les plus

susceptibles de présenter des risques à court terme pour la santé, soit la
bactérie « E. coli » et les nitrates-nitrites.

Ainsi, jusqu’au 31 octobre 2002, le ministère de l’Environnement fera
parvenir une trousse d’échantillonnage à tout propriétaire de puits ou de
petit réseau qui en fera la demande accompagnée du paiement de 30 $, dont le
chèque sera fait à l’ordre du ministre des Finances. Cette trousse comprend
deux bouteilles d’analyse stérilisées, un dépliant fournissant des
explications simples pour prélever les échantillons d’eau, la liste des
laboratoires accrédités participants, le dépliant « Que faire pour s’assurer de
la qualité de l’eau de puits? » ainsi qu’un timbre XPRESSPOST pour l’envoi des
échantillons au laboratoire participant de son choix. Les coûts de l’analyse
sont inclus dans ce montant.

Une fois les échantillons prélevés, il suffit donc de les transmettre à
l’un ou l’autre des laboratoires accrédités participants, dont la liste est
incluse dans la trousse. Après analyse, le laboratoire contactera
immédiatement le propriétaire si son eau dépasse les normes établies. Sinon,
il lui fera parvenir les résultats dans les deux semaines suivant l’analyse.
Avec le consentement du propriétaire, le laboratoire pourra aussi transmettre
ces données au ministère de l’Environnement afin que celui-ci puisse dresser
un bilan de la campagne pour tout le Québec.

Cette vaste campagne de sensibilisation s’inscrit parmi les grandes
orientations gouvernementales en matière de contrôle de la qualité de l’eau,
dont le Règlement sur la qualité de l’eau potable, le Règlement sur le captage
des eaux souterraines, le Règlement sur les exploitations agricoles et le
projet de Code de gestion des pesticides. « Déjà, notre législation place le
Québec à l’avant-garde en matière de stratégie préventive pour assurer aux
Québécoises et aux Québécois une eau potable qu’ils puissent boire en toute
confiance », a précisé le ministre Boisclair. A ces nouvelles législations
s’ajoutent l’étude de caractérisation de l’eau dans les régions en surplus de
fumier, le temps d’arrêt de toute nouvelle exploitation porcine au Québec, la
création d’une commission sur le développement durable de la production
porcine et, sur un plan global, la publication prochaine de la politique
nationale de l’eau.

« Que cette campagne d’échantillonnage 2002 marque une étape de plus vers
une prise de conscience collective encore plus grande quant à l’importance de
préserver la qualité de l’eau, source de vie, de santé et de fierté au
Québec », a conclu le ministre Boisclair.

Pour obtenir la trousse d’échantillonnage d’ici le 31 octobre 2001, il
suffit d’en faire la demande par écrit à l’adresse suivante : Centre
d’information, Ministère de l’Environnement, Edifice Marie-Guyart, rez-de-
chaussée 675, boulevard René-Lévesque Est, Québec (Québec) G1R 5V7.

Pour obtenir de l’information sur le programme, on peut contacter le
ministère par téléphone au (418) 521-3801 ou au 1 866-281-TEST (8378) du lundi
au vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30, ou par courrier électronique au
[email protected] ou par Internet.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’Environnement du Québec

http://www.menv.gouv.qc.ca

Commentaires