Près de 1,4 million de dollars pour aider l’industrie du porc

Stratford (Ontario), 13 juin 2008 – Le gouvernement du Canada veut s’assurer que les familles canadiennes peuvent identifier les produits du porc canadiens au comptoir à viande des épiceries. M. Gary Schellenberger, député de Perth-Wellington, a fait cette annonce, au nom du ministre fédéral de l’Agriculture Gerry Ritz.

« Le gouvernement du Canada s’emploie activement à promouvoir le porc canadien tant au pays qu’à l’étranger, a déclaré M. Schellenberger. Ce projet permettra de donner aux familles canadiennes l’information voulue pour choisir des produits provenant de porcs élevés au Canada. »

Les associations provinciales d’éleveurs de porcs conjugueront leurs efforts pour créer un programme de sensibilisation qui encouragera les consommateurs canadiens à soutenir nos éleveurs et l’économie nationale en achetant du porc canadien. Il s’agit là d’un autre exemple du fait que le gouvernement collabore avec l’industrie du bétail pour relever les défis actuels du marché.

Ce programme à participation volontaire visera tous les détaillants et transformateurs, mais ciblera principalement les gros détaillants qui s’approvisionnent auprès de producteurs de porcs de partout au Canada.

« Les consommateurs ont le droit d’avoir le choix, a mentionné M. Curtiss Littlejohn, président d’Ontario Pork. Ce nouveau programme à participation volontaire donne aux consommateurs de porc la possibilité de choisir des produits canadiens. Jusqu’ici, les consommateurs ne savaient pas si le porc frais qu’ils ont choisi au comptoir à viande était d’origine canadienne. »

La contribution de 1 387 810 dollars du fédéral à ce projet est offerte dans le cadre du Programme pour l’avancement du secteur canadien de l’agriculture et de l’agroalimentaire (PASCAA) d’Agriculture et Agroalimentaire Canada. En Ontario, le PASCAA est administré par le Conseil de l’adaptation agricole.

« Cette initiative pourrait aider tous les éleveurs de porcs du Canada en faisant augmenter la demande pour le porc canadien, a souligné M. Kim Turnbull, président du Conseil de l’adaptation agricole. Ce projet procure des avantages à long terme aux producteurs de porc et aux consommateurs canadiens ainsi qu’à l’économie nationale. »

Pour aider les Canadiens à mieux comprendre la liste des ingrédients sur les étiquettes d’aliments et à voir ce qui est canadien dans le contenu, le premier ministre Stephen Harper a annoncé plus tôt cette année l’Initiative canadienne sur l’étiquetage des produits alimentaires, qui définit plus clairement le sens des expressions « Produit du Canada » et « Fabriqué au Canada » figurant sur les étiquettes des produits alimentaires.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Ministère de l’agriculture, de l’alimentation et des affaires rurales de l’Ontario
http://www.omafra.gov.on.ca/french/index.html

Commentaires