Près de 500 projets appuyé par la SFA dans la région du Haut-Richelieu et de la Haute-Yamaska

Québec (Québec), le 27 juin 2000 – En 1999-2000, la Société de financement agricole du Québec a assuré le financement de près de 500 projets d’investissements dans la région du Haut-Richelieu-et-de-la-Haute-Yamaska, pour un montant de 55 millions de dollars. Il s’agit d’une augmentation de 21 % du nombre de prêts et de 33 % des sommes autorisées par rapport à l’exercice précédent. Dans cette région, la Société gère un portefeuille de prêts garantis de 275 millions de dollars et intervient auprès de quelque 1500 entreprises.

Le directeur régional, monsieur Gérard Blais, se réjouit de cette croissance des activités, qui s’est faite tout en maintenant une très grande qualité des services-conseils offerts à la clientèle. « La Société compte poursuivre, en 2000-2001, sa participation au financement de projets rentables à l’égard de la production et de la transformation agricoles dans la région du Haut-Richelieu-et-de-la-Haute-Yamaska », a signalé monsieur Blais.

Commentant les résultats obtenus en 1999-2000, il a précisé que 27 millions ont été accordés à la production laitière et 9,3 millions aux grandes cultures, soit des hausses respectives de 46 % et de 86 % par rapport à l’exercice précédent. En outre, monsieur Blais a mentionné que 8,9 millions ont été autorisés dans le secteur porcin, ce qui constitue une augmentation de 46 % par rapport à l’années dernière. Le programme spécial mis sur pied pour venir en aide aux entreprises porcines en difficulté financière a d’ailleurs mobilisé beaucoup son personnel durant cette période. Par ailleurs, la Direction régionale a accordé 8,2 millions en prêts garantis à des entreprises à temps partiel et 2 millions à des entreprises de biens et de services. Enfin, elle a attribué 1,2 million dans les secteurs de l’acériculture et de la foresterie.

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, de qui relève la Société de financement agricole du Québec, monsieur Rémy Trudel, a souligné qu’il s’agissait d’un appui concret au développement des entreprises agricoles de la région. Rappelant que le développement du secteur agricole et agroalimentaire est intimement lié à celui des régions, il a évoqué le rôle important de la Société en cette matière: « Véritable levier économique, la Société de financement agricole du Québec joue un rôle capital dans le développement régional et contribue au dynamisme et à la vitalité de l’agriculture dans tout le Québec. »

Pour sa part, le président de la Société de financement agricole du Québec, monsieur Marc Dion, a mentionné que les projets d’investissements réalisés en collaboration avec la SFA permettent, année après année, une injection majeure de capitaux ainsi que l’émergence de nouvelles entreprises dans l’ensemble du Québec. « La Société veut soutenir efficacement les entreprises agricoles et forestières en mettant à leur disposition un savoir-faire et des produits financiers qui répondent à leurs besoins spécifiques », a ajouté ce dernier.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

La Financière agricole du Québec

http://www.financiereagricole.qc.ca

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires