Présence de l’influenza aviaire en Colombie-Britannique

Ottawa (Ontario), 19 février 2004 – L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a reçu les résultats d’analyses conformant la présence de l’influenza aviaire de souche H7 dans une exploitation de la Colombie-Britannique. Des analyses plus approfondies seront effectuées afin de déterminer si le virus est hautement ou faiblement pathogène.

Les résultats préliminaires reçus d’un laboratoire provincial de la C.-B. ont permis de détecter le virus de l’influenza aviaire et le Centre national des maladies animales exotiques de l’ACIA à Winnipeg a confirmé qu’il s’agit du sous-type H7 du virus. Il ne s’agit pas du même virus que celui qui existe actuellement en Asie. Santé Canada considère faible le risque pour la santé humaine. En ce moment, l’accent porte sur la transmission d’animal à animal et sur le risque auquel sont exposés les humains qui entrent en contact direct avec les animaux qui ont la gripe aviaire H7.

L’exploitation de C.-B. a été mise en quarantaine afin de limiter la propagation de la maladie. Environ 16 000 oiseaux de l’exploitation en cause seront abattus au cours des prochains jours. Le producteur sera admissible à une indemnisation, tel que prévu par le Règlement sur la santé des animaux.

L’ACIA a mis sur pied un programme de surveillance active dans les exploitations des environs et continuera à surveiller tous les aspects de la situation. L’ACIA collabore de près avec Santé Canada et le gouvernement provincial de la C.-B.

L’influenza aviaire est une virose contagieuse qui peut frapper les oiseaux domestiques et sauvages. Bien qu’il puisse s’avérer impossible de déterminer la source du virus, l’hypothèse la plus probable est qu’il ait été transmis par la sauvagine migratrice, qui est un hôte naturel des virus de l’influenza mais qui n’est pas affectée par la maladie.

Le Canada a relevé trois cas d’influenza aviaire faiblement pathogène H5 et H7 depuis 1975, dont le dernier a été signalé en 2000 en Ontario.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA)
http://www.cfia-acia.agr.ca/

Santé Canada
http://www.hc-sc.gc.ca

Commentaires