DERNIÈRE INFOLETTRE

Qualité inégale du fourrage aux États-Unis

L’année 2014 sera sous le signe d’une qualité moindre que les années précédentes aux États-Unis pour le fourrage, mais surtout d’une grande diversité d’une région à l’autre.

C’est le constat des tests menés en laboratoire par le Animal Nutrition Director for Rock River Laboratory. La récolte s’est fait pour plusieurs sous la pluie alors que la maturité était du fourrage était à son meilleur, avec des conditions plus sèches en juillet. À mesure que la saison a progressé, le niveau de qualité a diminué, en le comparant avec celui de 2013 et 2012.

Les tests démontrent que les échantillons ont moins de fibre avec un Relative Feed Quality , un élément de mesure pour la production de lait, faible. Un autre marqueur de qualité, le Total Tract NDF Digestibility, qui indique la digestibilité des fibres selon les vaches, démontre aussi une décroissance de la qualité des fourrages.

Les échantillons analysés affichaient un résultat de 40% alors qu’une culture de haute qualité devrait donner une valeur d’environ 48 à 60%. Chaque diminution de l’unité de mesure est reliée à une perte d’une livre de lait produit par la vache, si elle se nourrissait en grande quantité de ce fourrage.

Quelles sont les facteurs qui ont mené à cette baisse de la qualité? Les experts ne peuvent attribuer clairement les raisons de la baisse de la qualité, que ce soient les conditions météorologiques ou d’autres conditions durant la culture ou la récolte.

Les prochains mois risquent d’être tout aussi difficiles alors que l’Ouest des États-Unis vit une de ses pires sécheresses depuis plusieurs décennies, ce qui fera sans doute grimper le prix du fourrage. Au contraire, des producteurs dans le sud de l’Ontario sont aux prises avec un été pluvieux qui les empêchent de faire les foins ou laissent le fourrage déjà coupé dans les champs. Certains producteurs dans la région de Niagara disent avoir récolté moitié moins de foin que l’an dernier à pareille date.

Source : AgWeb, Hamilton News

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires