Qui était la première femme agronome du Québec?

L’ordre des agronomes célèbre son 80e anniversaire. En marge de son congrès annuel, Michel Duval, le président de l’ordre fait un retour sur les moments marquants de l’histoire de l’OAQ.  À travers quelques questions, découvrez ces faits saillants.
 1.Lors de la fondation de La Corporation des agronomes du Québec, combien y avait-il de membres?
L’ancêtre de l’Ordre des agronomes du Québec, La Corporation des agronomes du Québec a vu le jour en 1937. Lors de sa création, la corporation comptait 375 membres. Elle avait accumulé 400$ de revenu. Le premier congrès a eu lieu les 25 et 26 mai 1937 à l’aréna de la ville de Sherbrooke. Le premier président élu était Henri-C. Bois.
 2. Quel agronome, membre fondateur de la corporation, fut chef du parti libéral et premier ministre du Québec de 1939 à 1944?
C’est l’agronome Adélard Godbout. Durant son mandat, il fut le premier à adopter une loi sans précédent dans histoire du Québec, le droit de vote des femmes. Son gouvernement adoptera aussi un nouveau code du travail qui donne le droit aux travailleurs de se syndiquer.
 3.Qui est la première femme agronome du Québec?
Hélène Alarie a été la première femme agronome du Québec en 1963. Elle a amorcé ses études en agronomie en 1958, elle était la seule femme sur les 200 étudiants. Hélène Alarie a mené une carrière remarquable. Elle a été propriétaire d’une ferme, elle a élevé des boeufs et a cultivé des fleurs. Elle a été au ministère de l’Éducation, puis sous-ministre au ministère de l’Agriculture et même député au Bloc québécois de 1997 à 2000. Elle a parrainé un projet de loi pour exiger l’étiquetage obligatoire des organismes génétiquement modifiés (OGM). En 1998, 26 % des agronomes étaient des femmes, tandis qu’aujourd’hui, elles représentent 41 % des agronomes.
 
 4. En quelle année La Corporation des agronomes devient l’Ordre des agronomes du Québec?
L’Ordre des agronomes du Québec a été fondé en 1974, soit au moment de la création des ordres professionnels. La corporation a dû modifier un grand nombre de ses règlements pour répondre aux nouvelles exigences du gouvernement.
Le Code des professions définit la mission principale du système professionnel. Il s’agit d’assurer la protection du public à l’égard de certaines activités qui comportent des risques de préjudice à l’intégrité physique, psychologique et patrimoniale des individus qui ont recours aux services des professionnels exerçant ces activités.
Le congrès  des agronomes avait lieu les 21-22 septembre dernier à Sherbrooke  et réunissait plus de 400 personnes. L’Ordre a profité de l’occasion pour souligner l’excellence de la carrière de 21 de ses membres. C’est Hélène Lapierre, agronome et docteure en physiologie animale qui a reçu l’Ordre du mérite agronomique. Elle compte près de trente années d’expérience en recherche sur la vache laitière à Agriculture et Agroalimentaire Canada.

à propos de l'auteur

Éditeur et rédacteur en chef

Yvon Therien

Yvon Thérien est agronome et éditeur et rédacteur en chef au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires