Remise de bourses à L’université Laval

Sainte-Foy (Québec), 6 avril 2004 – Les entreprises et intervenants de l’industrie agroalimentaire du Québec étaient nombreux, le 2 avril dernier, à l’Université Laval. En effet, 75 d’entre eux ont accepté l’invitation de la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation (FSAA) à venir remettre des bourses visant à souligner l’excellence des dossiers académiques des étudiants. C’est au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée au Grand Salon du pavillon Maurice-Pollack que 118 étudiants ont reçu les honneurs et se sont partagé plus de 63 000 $ en bourses.

« Nos étudiants seront les agronomes, chimistes, ingénieurs et nutritionnistes qui oeuvreront très bientôt dans les industries et organismes des secteurs de l’agroalimentaire, de la nutrition et de la consommation. Tous les partenaires ici présents reconnaissent l’importance d’encourager nos étudiants et n’hésitent pas à investir dans leurs capacités afin d’assurer une relève professionnelle à la fine pointe du savoir. C’est un encouragement fort important pour les étudiants de même que pour la promotion de la formation dans notre domaine, où on assiste à une augmentation constante de la demande de finissants sur le marché du travail», a affirmé M. Jean-Paul Laforest, doyen de la Faculté.

« Dans un contexte de concentration des entreprises, de mondialisation de l’économie et de nouveaux besoins des consommateurs, il y a un manque chronique de diplômés en économie et gestion agroalimentaires. Les défis qui s’offrent à eux sont passionnants et nombreux. Pour l’UPA, engagée dans la commercialisation annuelle de près de 3,5 milliards de dollards de produits agricoles, une expertise aussi diversifiée que la leur est nécessaire», a déjà souligné M. Jean Larose, agronome et directeur général de l’Union des producteurs agricoles, qui figurait aujourd’hui parmi les 75 donateurs de bourses.

En terminant, mentionnons que la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation offre 34 programmes englobant l’ensemble des éléments de la chaîne bioalimentaire, depuis la production jusqu’à la consommation et la nutrition, en passant par toutes les étapes de la préparation industrielle et de la mise en marché. Plus de 200 carrières existent dans le secteur agroalimentaire qui compte un emploi sur huit au Québec !

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation de l’Université Laval
http://www.fsaa.ulaval.ca

Commentaires