Renouvellement du pacte rural canadien

French Village (Nouveau-Brunswick), 26 juin 2002 – L’honorable Andy Mitchell, secrétaire d’État (Développement rural) (Initiative fédérale du développement économique dans le Nord de l’Ontario) a annoncé un plan en quatre volets, prévoyant des investissements de 180 millions de dollars, en vue d’aider les collectivités rurales à trouver des solutions locales aux problèmes locaux. M. Mitchell était accompagné, lors de l’annonce, par Andy Savoy, député de Tobique-Mactaquac.

Le gouvernement du Canada continue de démontrer, par cette annonce, son appui vigoureux au Canada rural. Le plan comprend le renouvellement du Partenariat rural canadien (PRC), une nouvelle initiative de renforcement des capacités des collectivités (RCC), un nouveau partenariat avec le secteur des coopératives et un plan prévoyant la mise en place accélérée d’un système d’accès Internet à large bande à l’intention des collectivités rurales et éloignées (voir le document d’information ci-joint). Ces divers volets contribueront à encourager de nouveaux partenariats, non seulement entre les collectivités mêmes, mais aussi avec d’autres ordres de gouvernement, les intervenants et le secteur privé.

« Cette annonce permettra d’assurer la vigueur du Canada rural », a ajouté M. Mitchell. « Elle aidera les institutions qui appuient les Canadiens ruraux et fournira également les outils nécessaires pour élargir et diversifier l’économie rurale. »

Cette annonce fait suite à l’engagement pris par le premier ministre, Jean Chrétien, et le ministre de l’Agriculture, Lyle Vanclief, le 20 juin 2002, alors qu’ils annonçaient des mesures d’aide aux collectivités agricoles et la mise en place du nouveau Cadre stratégique pour l’agriculture.

« Les collectivités rurales ont besoin des outils appropriés pour tirer pleinement parti de leurs atouts et transformer les défis d’aujourd’hui pour en faire les succès de demain », a déclaré M. Mitchell. « Pour assurer la réussite du Canada, il est important que ses deux éléments constituants, soit l’élément urbain et l’élément rural, soient solides. »

Le gouvernement du Canada reconnaît l’importance des collectivités rurales et éloignées et leur contribution au pays. Il est déterminé à améliorer la qualité de vie des résidants de ces régions rurales et éloignées pour que celles-ci demeurent des endroits où il fait bon vivre et travailler.

Des précisions sur les nouveaux investissements dans l’accès à large bande et dans le développement rural et coopératif seront dévoilées au cours des prochaines semaines.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Partenariat rural canadien

http://www.rural.gc.ca

Commentaires