Ligne de temps

Révisions à la baisse pour le maïs et le soya

Le rapport sur les stocks est hautement attendu en pleine saison de récolte du maïs

Le département américain de l’Agriculture (USDA) a abaissé ses prévisions concernant à la fois les rendements et les perspectives de rendement pour le maïs et le soya.

Le rapport mensuel appelé Wasde a indiqué que la production estimée de maïs est maintenant estimée à 14,626 milliards de boisseaux, une baisse de 152 millions de boisseaux sur la prévision faite en octobre. Le rendement au boisseau est ramené à 178,9 boisseau par acre contre 180,7 boisseau le mois précédent.

Les stocks ont diminué de 77 millions de boisseaux en raison d’une offre moins abondante. L’agence a révisé son prix moyen du maïs pour la saison 2018-2019 de 10 cents, avec un nouveau point médian de 3,60 $ le boisseau.

Articles connexes

La principale surprise est toutefois venue de la Chine qui a révisé ses superficies semées en maïs ainsi que sa production, ce qui a fait grimper de 29,9 millions de tonnes métriques les stocks mondiaux de maïs à 1373 millions de tonnes métriques.

L’USDA a également abaissé ses perspectives concernant la production de soya. Les estimations pour les stocks de clôture ont par contre été relevées, en raison principalement de la baisse des estimations des ventes destinées à l’exportation. La production de soya devrait atteindre 4600 millions de boisseaux, soit 90 millions de moins que les prévisions d’octobre. Le rendement du boisseau à l’acre est pour sa part revu à 52,1 par rapport à 53 boisseau à l’acre un mois plus tôt.

Le gouvernement estime que les exportations de soya ont chuté de 160 millions de boisseaux pour une valeur de 1900 G$US pour la saison 2018-2019, en raison surtout de la baisse des importations projetées de la Chine.

Le prix moyen de l’agence pour le soja reste inchangé à mi-parcours, avec une fourchette de 7,60 à 9,60 dollars le boisseau.

Pour le blé, l’USDA a maintenu le niveau des stocks estimé pour novembre. Le département a cependant relevé les stocks prévus pour la fin de la saison à 949 millions de boisseaux en raison d’une augmentation attendue des superficies plantées en 2019-2020. Elle a aussi réduit ses prévisions de prix moyens pour la saison entre 4,90 et 5,30 dollars le boisseau.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires