Superficies projetées en mars 2009 pour les principales grandes cultures

Ottawa (Ontario), 24 avril 2009 – Les agriculteurs des Prairies prévoient une nette augmentation de la superficie de pois secs de grande culture ce printemps par rapport à 2008. La superficie consacrée à l’orge et au blé de printemps devrait aussi s’accroître, tandis que la superficie de canola devrait diminuer.

Dans l’Est, les agriculteurs estiment que la superficie de soya augmentera.

La superficie des pois secs de grande culture pourrait dépasser celle de 2008
D’après les premières indications, les agriculteurs des Prairies pourraient ensemencer une superficie de 4,2 millions d’acres de pois secs de grande culture, en hausse de 5,3 % par rapport au sommet atteint en 2008. Si ces intentions se concrétisent, il s’agira d’une troisième augmentation annuelle consécutive.

Les agriculteurs de la Saskatchewan et de l’Alberta ont déclaré vouloir cultiver des superficies respectives de 3,2 millions d’acres et de 890 000 acres, en hausse par rapport à 2008 dans les deux cas. Toutefois, les agriculteurs du Manitoba prévoient réduire de 18,0 % le nombre d’acres consacrées aux pois.

La superficie du blé de printemps pourrait s’accroître
Les agriculteurs des Prairies prévoient ensemencer 17,0 millions d’acres de blé de printemps, en hausse de 6,2 % ou de 990 000 acres par rapport à 2008.

La superficie des cultures de blé devrait s’accroître dans les trois provinces des Prairies. Les premières indications donnent à penser que la superficie augmentera davantage en Saskatchewan, où les agriculteurs ont l’intention d’ensemencer 430 000 acres de plus.

La superficie de l’orge devrait augmenter
La superficie totale ensemencée en orge dans la région des Prairies devrait augmenter de 145 000 acres pour passer à 8,9 millions d’acres.

L’Enquête sur les intentions d’ensemencement de mars a été menée auprès de 14 500 agriculteurs canadiens du 24 au 31 mars 2009.

Les données de l’enquête ne révèlent que les intentions. Les agriculteurs peuvent modifier leurs plans avant l’ensemencement en raison de la conjoncture économique et environnementale. Certains agriculteurs ont indiqué qu’ils étaient encore indécis par rapport à leurs stratégies finales pour 2009.

Les agriculteurs du Manitoba et de la Saskatchewan s’attendent à accroître leur superficie d’orge, alors que ceux de l’Alberta pourraient ensemencer la même superficie qu’en 2008.

La superficie de canola reculerait
Les agriculteurs des Prairies ont indiqué que la superficie ensemencée de canola pourrait passer à 14,8 millions d’acres. Il s’agirait d’une baisse de 7,3 % par rapport à la superficie record de 16,0 millions d’acres en 2008. Les agriculteurs des trois provinces des Prairies s’attendent à une diminution de la superficie ensemencée de canola.

La superficie de soya serait à la hausse
L’Ontario, le Québec et le Manitoba, les trois principaux producteurs de soya, devraient ensemencer une superficie de 3,3 millions d’acres, en hausse de 300 000 acres par rapport à 2008.

Tableau: Intentions d’ensemencement des principales céréales et graines oléagineuses

Culture 2008 2009 2008 à 2009
  milliers d’acres variation en %
Tout le blé 25 010 25 161 0,6
Blé de printemps 16 363 17 328 5,9
Blé dur 6 030 5 730 -5,0
Blé d’hiver1 2 617 2 103 -19,6
Canola 16 160 14 990 -7,2
Orge 9 357 9 476 1,3
Jachère 6 070 5 995 -1,2
Pois secs de grande culture 3 995 4 205 5,3
Avoine 4 345 3 955 -9,0
Soya 2 971 3 284 10,5
Maïs-grain 2 975 3 084 3,7
Lin 1 560 1 725 10,6
La superficie ensemencée restante en mars, après les pertes de l’hiver.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/francais/search/index_f.htm

Commentaires