Tendance montante au rayon de la volaille : le haut de cuisse

Montréal (Québec), 3 avril 2002 – Depuis des décennies, le poulet nous séduit. Rôti, braisé ou grillé, il aiguise sans cesse notre appétit et se laisse dévorer tout entier, toujours bon… à s’en lécher les doigts. Aujourd’hui, ses multiples découpes nous ravissent. On les découvre, pratiques et délicieuses, prêtes à se métamorphoser en une infinité de créations culinaires inspirées. Tendance montante au rayon de la volaille : le haut de cuisse de poulet, sans peau et désossé. Il défile déjà, dans toute sa splendeur, débordant de saveur, sur les tables les plus branchées.

Cet été, le haut de cuisse courtise le barbecue

Avec volupté, il s’abandonne au badigeonnage et se fait attendrir par des marinades relevées. Avec fougue, il se laisse saisir et lécher par les flammes… pour notre plus grand plaisir ! Chaud devant, le haut de cuisse sur le gril a la cote. Comment ne pas lui succomber ? Puisqu’il a tout pour nous faire craquer…

  • Le haut de cuisse, si svelte. Plus moyen de résister à la cuisse : un haut de cuisse de poulet sans peau, cuit au four ou sur le barbecue, ne contient que 7 % de matières grasses*.

  • Le haut de cuisse, si généreux. Débarrassé de sa peau et sans os, il n’occasionne pas de perte. C’est une pièce de choix qui nous en donne pour notre argent.

  • Le haut de cuisse, si souple. Vendu en vrac ou en paquets préemballés, il multiplie les présentations pour combler tous nos désirs.

  • Le haut de cuisse, si chic. Docile et polyvalent, il se laisse à loisir apprêter en coupes « gourmet » : tournedos, paupiettes, lanières, escalopes.

  • Le haut de cuisse, si moelleux. Légèrement plus gras que la poitrine de poulet, le haut de cuisse est donc plus tendre et plus savoureux.

  • Le haut de cuisse, si gracieux. La saveur délicate de sa viande brune s’enveloppe avec élégance de marinades, de glaces et de sauces.

  • Le haut de cuisse, si complice … du barbecue. Facile et rapide à préparer, le haut de cuisse de poulet ne demande que de 10 à 15 minutes de cuisson, de chaque côté. Et encore moins quand on a pris soin de le faire macérer.
  • Les consommateurs peuvent se procurer la nouvelle brochure de recettes intitulée : « Du poulet s.v.p…sur le barbecue » en écrivant à Le Poulet du Québec, B.P. 21 120, Longueuil (Québec) J4J 5J4.

    Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

    Fédération des producteurs de volailles du Québec (FPVQ)

    http://www.lepouletduquebec.qc.ca/

    Commentaires