Tensions parasites : quoi vérifier?

Grille équipotentielle installée avant de couler le béton dans l'étable. Photo: Consultants Yves Choinière

Dans le plan M-9611 Tension parasite, le Service de plans du Canada recommande de prendre les mesures suivantes dans le but de faciliter l’élimination des problèmes de tensions parasites. Il faut s’assurer :

1. qu’une bonne mise à la terre est maintenue au transformateur et à chaque coffret de branchement;

2. que tout le métal dans les bâtiments réservés aux animaux a fait l’objet d’une liaison métallique à la prise de terre du coffret de branchement, mais seulement au coffret de branchement;

3. que les conducteurs neutres ne sont pas reliés aux conducteurs de terre ni utilisés comme conducteurs de terre pour le matériel alimenté par une source électrique;

4. que le matériel électrique et le câblage électrique défectueux ont été remplacés pour éliminer les petits problèmes de mise à la terre qui ne sont pas assez importants pour griller les fusibles ou déclencher les disjoncteurs;

5. que tout le matériel électrique est approuvé par l’Association canadienne de normalisation;

6. que les charges 120 V, sur les deux branches de tout coffret de branchement, sont équilibrées pour minimiser le courant neutre;

7. que les moteurs électriques et toutes les autres charges importantes fonctionnent sous 240 V dans la mesure du possible pour minimiser le courant neutre et, tout spécialement, les courants de démarrage à fort ampérage.

Cet article est un complément de l’article Encore des tensions parasites ! publié dans le numéro de juin 2012 du Bulletin des agriculteurs.

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires