Une entrée électrique de 600 volts à la ferme

C’est la solution adoptée par la Ferme J.R. Beaudoin et fils de Sainte-Hénédine, en Beauce

Le producteur laitier Pierre Beaudoin de la Ferme J.R. Beaudoin et fils de Sainte-Hénédine cherche à économiser partout où il peut. Une solution qu’il a trouvée, c’est l’installation d’une entrée électrique triphasée (600 volts). Ce n’est pas tant l’installation de l’entrée électrique qui est économique, mais plutôt tout ce qui vient après.

« Selon mon électricien, on économise au moins 30% sur les fils et les équipements qu’on installe à la ferme », dit-il au téléphone. Il explique que les fils de cuivre installés pour le filage à la ferme sont beaucoup plus petits. Et le cuivre se vend très cher ces temps-ci.

Un gros avantage, c’est que les équipements peuvent être plus petits. Pierre Beaudoin cite deux exemples : le souffleur à silo et la génératrice.

Grâce à son courant de 600 volts, il a pu installer un moteur électrique de 125 forces pour faire fonctionner le souffleur à ensilage lors du remplissage des six silos verticaux. « Ça remplace un tracteur de 130 forces qui peut servir ailleurs sur la ferme », dit-il. De plus, en raison de son entrée électrique, il a installé une génératrice moins grosse.

Un autre avantage, selon lui, c’est que les moteurs s’usent moins et ont besoin de moins d’entretien.

Gros inconvénient

« Le défaut, c’est que beaucoup de nos rangs ne l’offrent pas », dit-il. C’est un peu comme Internet, en campagne, le courant électrique triphasé (600 volts) n’est pas disponible partout. C’est un des avantages pour la ferme J.R. Beaudoin et fils d’être sur un rang principal.

Un pensez-y bien

Pierre Beaudoin qui est près de ses sous y a longuement pensé avant de changer son entrée électrique parce que c’est tout l’équipement et le filage électrique de la ferme qui en découle. Toutefois, plus de 20 ans après la transition, il explique que cela lui a permis de prévoir ses agrandissements en fonction de ce courant. C’est là que les économies deviennent importantes.

Selon lui, c’est lorsque l’entrée électrique est à changer et que des modifications importantes à la ferme sont prévues que ça devient vraiment intéressant.

L’entrée électrique avec courant de 600 volts permet d’économiser plus de 30% sur le coût du filage électrique et les équipements installés à la ferme.
photo: Yvon Thérien

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires