Un impact direct sur les prix

Les récentes annonces prévisionnelles sur les récoltes de maïs pour 2012 pourraient avoir un effet direct sur les prix.

Le gouvernement américain a annoncé une production totale de 14,8 milliards de boisseaux de maïs. Il s’agit d’une importante augmentation par rapport à l’an dernier alors que l’on avait récolté 12,4 milliards de boisseaux. De plus, l’on s’attend à de meilleurs rendements avec 166 boisseaux à l’acre.

Une baisse des prix a un effet direct pour les producteurs de grandes cultures. Aux États-Unis, le prix du boisseau estimé à 4,60 $, se situe sous les coûts de production. Deux paramètres pourraient encore faire remonter les prix : une mauvaise météo ou une augmentation de la demande par des pays tels que la Chine.

Par contre, si les prix demeurent bas, cela entraînera des économies importantes pour les éleveurs. Déjà, les regroupements de consommateurs espèrent que cette baisse se reflète dans les prix des viandes au détail.

Pour ce qui est des produits transformés à base de maïs, cette baisse ne se traduira pas par un coût moindre à l’épicerie. En effet, moins de 20% de la valeur des produits transformés dépend du prix des denrées de base. Le reste du prix dépend des coûts de transformation, d’emballage ou de promotion.

Rappelons que globalement, la hausse du coût des aliments à l’épicerie sera moindre cette année que l’an passé.

Commentaires