Un métier vieillissant

Le métier d’agriculteur est vieillissant au pays et il n’est pas plus attrayant pour les femmes qu’il y a vingt ans.

Voici quelque unes des principales conclusions que l’on peut tirer des récents chiffres du recensement canadien de l’agriculture.

En analysant le nombre de femmes qui exploitent des entreprises agricoles en 2011 et en 1991, on constate que la proportion de femmes est pratiquement demeurée la même au cours de ces vingt années. Elle était de 26% en 1991… vingt ans plus tard, les femmes représentent 27% des exploitants agricoles au pays.

Quant à l’âge des agriculteurs, les chiffres ne dévoilent aucune surprise et viennent confirmer ce que nous savons déjà : le moyenne d’âge des exploitants agricoles augmente sans cesse.

Ainsi, la tranche d’exploitants âgés de plus de 55 ans représente 48% du groupe, contre 32% il y a vingt ans. Fait inquiétant, la tranche d’âge des moins de 35 ans s’amenuise. Ainsi, 20% des exploitants agricoles avaient moins de 35 ans en 1991. Ils ne représentent plus que 8% de l’ensemble. Par déduction, on comprend que la plus grosse part se trouve dans la tranche d’âge comprise entre 35 et 54 ans, laquelle représente 43% des exploitants et exploitantes agricoles du Canada.

à propos de l'auteur

Articles récents de Isabelle Bérubé

Commentaires