Un nouveau jardin au Jardin botanique de Montréal

Montréal (Québec), 12 avril 2001 – Un nouveau jardin ouvre ses portes le 2 août prochain au Jardin botanique de Montréal : le Jardin des Premières-Nations. Évoquant un environnement naturel, ce jardin, unique en son genre en terre d’Amérique, constituera une fenêtre ouverte sur les onze Premières Nations du Québec. Il présente les rapports que les Amérindiens et les Inuits entretenaient et entretiennent toujours avec le monde des plantes.

Florent Vollant, auteur-compositeur-interprète, a accepté d’être porte-parole du Jardin des Premières Nations « dans un esprit de partage et de respect des différences et pour abolir la frontière de l’ignorance et de l’intolérance entre les autochtones et les non-autochtones. »

Le Jardin botanique et un comité de représentants des Premières Nations se sont entendus sur un ensemble d’orientations et de paramètres pour la conception et la réalisation de ce nouveau jardin. A la fois musée naturel et site écologique, il permet de découvrir et de redécouvrir les cultures amérindiennes et inuites. Tout au long de ses 2 hectares, vous traverserez une forêt de feuillus, une forêt de conifères et une zone nordique, longerez un étang, découvrirez les secrets de la culture des « trois soeurs »- maïs, courges et haricots- et vous laisserez bercer par le mouvement d’un champ de tournesols…. Vous pourrez vous renseigner sur les végétaux qui ont une importance utilitaire, alimentaire et médicinale pour les onze Nations amérindiennes et inuites du Québec.

Parmi les plantes et les arbres présents sur le site, notons le bouleau, l’érable, l’épinette blanche, le pin, le thé du labrador, le maïs et le petit prêcheur. Des thèmes tels la cueillette de plantes alimentaires et médicinales, l’utilisation du bois et des arbres pour la fabrication d’objets, le transport et la construction d’habitation et la culture de plantes feront partis des thèmes abordés grâce à l’intégration de panneaux d’interprétation, de bornes interactives, d’animations, de démonstration, d’événements spéciaux, etc.

Des animateurs, dont plusieurs Amérindiens et Inuits, vous accueilleront et répondront à vos questions. Enfin, vous pourrez visiter dans le pavillon du jardin, l’exposition permanente ainsi que la boutique de produits d’art et d’artisanat.

La réalisation de ce jardin est une contribution importante de la Ville de Montréal à la commémoration du troisième centenaire de la Grande Paix de Montréal, événement qui a permis à la France et à 39 communautés autochtones de signer un traité de paix sur la Pointe-à-Callières, le 4 août 1701.

Le jardin sera ouvert du 2 août au 4 novembre 2001, du lever au coucher du soleil.

Renseignements : (514) 872-1400

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Jardin botanique de Montréal

http://www.ville.montreal.qc.ca/jardin/jardin.htm

Commentaires