Un nouveau président en 2009 pour Holstein Canada

Brantford (Ontario), 6 avril 2009 – Éleveur issu d’une longue tradition Holstein, Germain Lehoux dirigera la plus importante organisation de race laitière au Canada.

Le conseil d’administration de Holstein Canada vient d’élire Germain Lehoux, de Saint-Elzéar-de-Beauce, au Québec, à la présidence pour 2009. Élu pour la première fois au conseil en 2003, Germain a fait partie de nombreux comités et a agi en tant que vice-président et président du conseil d’administration au cours de la dernière année. Germain Lehoux est titulaire d’un diplôme de technologiste agricole en économie rurale (1979) de l’Institut de technologie agricole de La Pocatière, Qc.

Homme aimable et respecté de son entourage, Germain tente de toujours avoir une attitude positive, ce qui, croit-il, est essentiel si on veut connaître le succès en dépit des nombreux défis. En ce qui concerne Holstein Canada et l’industrie laitière en 2009, lui et ses collègues du conseil mettront l’accent sur la génomique, la santé animale, la traçabilité et des programmes progressistes pour les jeunes.

Germain et son épouse Claire Ouellet sont les parents de quatre enfants : Audrey, Matthieu, Marie-Ève, et Pier-Olivier. Après l’éprouvant départ d’Audrey à l’âge de 18 ans, à la suite d’un cancer, parents et amis décidèrent de démarrer la Fondation Audrey Lehoux. À sa 10e année en 2009, la Fondation distribue près de 15 000 $ par an en bourses à des étudiants ayant terminé leur formation en agroalimentaire pour les récompenser de leurs résultats scolaires et de leurs implications sociales et agricoles.

L’entreprise B. Lehoux et fils est éleveur Holstein depuis 1970 sous le préfixe Lehoux. La ferme de 150 ha est maintenant propriété de Germain et de son frère Richard et de leurs épouses respectives, Claire et Ginette (Lessard). Le neveu de Germain, Johathan, est l’actuel gérant du troupeau.

Ce troupeau Maître-éleveur (2000) compte 5 EX, 43 TB et 22 BP et donne une moyenne de 11 644 kg L, à 3,8 % G et 3,3 % P. Le troupeau accrédité PCCST et exempt de leucose figure parmi le 1 % supérieur des meilleurs élevages pour l’IPV au Canada. Les familles de vaches sont extrêmement importantes pour eux, tout comme le sont les bons pieds et membres, un excellent système mammaire, une production supérieure et la longévité. L’amélioration constante du troupeau dérive de l’utilisation de tous les outils d’amélioration de la race et de la participation aux expositions.

En 1996, la famille Lehoux devient cofondatrice du Syndicat Gén-I-Beq. En plus de Lehoux, ce groupe comprend les préfixes d’élite de Belfast, Maryclerc et Parkhurst. Les ventes au pays et à l’étranger ont explosé, ce qui augure bien pour les associés qui désirent avoir un impact sur la génétique Holstein actuelle et future. Parmi les honneurs reçus : Braedale Baler Twine, Vache de l’année 2007 au Canada, et de nombreux résultats d’exposition excitants pour des familles de vaches à IPV élevé.

Conseiller pour Valacta depuis 1980, Germain visite et conseille 45 troupeaux de sa région en matière de nutrition et de gestion. Selon lui, gestion, nutrition et génétique sont étroitement liés, tout en étant responsables en proportions égales de la production et de la durée de vie d’une vache laitière.

Germain a été administrateur et président de l’Exposition du Bassin de la Chaudière, où il adore concourir avec les meilleurs. Il a aussi été administrateur de Holstein Québec. Des missions couronnées de succès en Belgique, France, Suisse, États-Unis, Allemagne, Pays-Bas et Irlande ont également aidé à forger la réputation de Germain Lehoux de fervent et progressiste éleveur d’élite Holstein.

Fan dévoué des Canadiens de Montréal, Germain s’adonne encore au hockey en dépit de ses 50 ans. De ce sport, il applique dans sa vie quotidienne les principes de camaraderie et d’esprit d’équipe. Producteur de sirop d’érable, il aime également pratiquer le vélo, le kayak, la pêche, le ski et le golf. Mais son passe-temps le plus agréable est, de loin… d’être le grand-père d’Édouard!

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Holstein Canada
http://www.holstein.ca/

Commentaires