Un programme de recherche agricole qui favorise la transformation par le biais de l’innovation

Aylmer (Ontario), 4 juin 2005 – Paul Steckle, député de Huron Bruce, au nom d’Andy Mitchell, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Canada, et Steve Peters, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation de l’Ontario, ont annoncé que les gouvernements fédéral et provincial affecteraient jusqu’à 35 millions de dollars au Programme de recherche et de développement (Canada-Ontario) (PRD). Administrée au nom de l’Ontario par le Conseil de l’adaptation agricole aux termes de l’accord fédéral-provincial de mise en oeuvre du Cadre stratégique pour l’agriculture, l’initiative permettra de financer de nouveaux projets de recherche et de développement dans le secteur agricole et agroalimentaire de l’Ontario.

« Le gouvernement du Canada est heureux d’établir un partenariat avec le secteur agroalimentaire et le milieu de la recherche dans le but de favoriser la transformation par le biais de l’innovation et de la collaboration », a déclaré M. Steckle. « Par l’entremise du PRD, le gouvernement du Canada investira dans des projets qui contribueront à accroître la compétitivité, l’autonomie et la prospérité à long terme du secteur. »

« Les investissements stratégiques dans la recherche et le développement ont toujours grandement profité au secteur agroalimentaire », a souligné le ministre Peters. « Tant que nous continuerons d’élargir nos connaissances grâce à des projets comme ceux financés au titre du PRD, nous aurons la certitude que nous jetons des bases solides qui favoriseront la croissance et l’évolution du secteur agricole et agroalimentaire. »

« Il est essentiel d’accroître la valeur de nos produits agricoles si nous voulons améliorer notre secteur agroalimentaire », soutient Bob Bedggood, président du Conseil de l’adaptation agricole. Il ajoute qu’il existe des solutions aux problèmes auxquels font face les producteurs primaires et les autres intervenants de la chaîne de production alimentaire au Canada, et que le PRD mettra en contact les experts et les groupes innovateurs. « Comme dans bien des situations, on peut simplifier les tâches difficiles en collaborant; le financement accordé aux termes du PRD visera cet objectif. »

Les fonds affectés au PRD pourront être utilisés pour financer diverses initiatives qui permettent d’ajouter de la valeur aux produits agricoles, qui explorent de nouvelles possibilités de transformation ou qui misent sur une expertise ou des ressources d’information non exploitées. Les projets doivent mettre l’accent sur une possibilité ou une difficulté propre au secteur agroalimentaire de la province, bénéficier du soutien d’entreprises du secteur privé, faire l’objet d’une entente de partage des coûts, combler des lacunes en matière de soutien de la recherche et de transfert de technologie, et être axés sur le marché. La première série de projets, qui affecte plus de 7 millions de dollars à 70 projets de recherche considérés prioritaires, a déjà été approuvée (voir le document d’information ci joint).

« Ces programmes encouragent l’esprit d’innovation qui existe au sein du secteur agricole et du milieu de la recherche », précise M. Bedggood, qui ajoute que le PRD permet depuis longtemps de financer des projets fort intéressants. « Cet investissement permet de donner un nouvel élan au secteur à un moment des plus opportuns et d’aider ceux qui ont des idées à les exploiter en vue de les concrétiser; c’est ce dont nous avons besoin, dans la province et à l’échelle du pays. »

Un processus d’approbation préalable, qui comprend un examen par les comités sectoriels de recherche et de développement de l’Ontario Agricultural Commodity Council, est en place pour toutes les demandes. Les projets seront évalués en fonction de la rentabilité de l’investissement public, du coût total, du soutien du secteur et des avantages potentiels.

Pour connaître tous les détails concernant les critères d’admissibilité du PRD, ainsi que pour obtenir des formulaires de demande, veuillez visiter le site Web du Conseil de l’adaptation agricole à l’adresse suivante : http://www.adaptcouncil.org/fr/index_fr.asp. Vous pouvez également communiquer par téléphone avec le personnel du bureau d’AAC au (519) 822 7554. Des fonds seront versés dans le cadre du PRD jusqu’au 31 mars 2008.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Ministère de l’agriculture, de l’alimentation et des affaires rurales de l’Ontario
http://www.gov.on.ca/OMAFRA/french/

Commentaires