Un transformateur de légumineuses remporte le Prix aux jeunes entrepreneurs de la BDC pour la Saskatchewan

Regina (Saskatchewan), 18 octobre 2005 – L’entreprise prospère de Murad Al-Katib, SaskCan Pulse Trading, est passée d’une simple petite entreprise maison à une entreprise agricole primée en moins de trois ans. Aujourd’hui,dans une des plus vastes installations de ce genre dans le monde, plus de 85employés à temps plein transforment des légumineuses – lentilles, pois chicheset pois – et les exportent vers plus de 60 pays. En reconnaissance de sonsuccès, Murad, âgé de 32 ans, a mérité le Prix aux jeunes entreprises pour laSaskatchewan, prix décerné par la Banque de développement du Canada (BDC).

Elevé en zone rurale en Saskatchewan, Murad, d’origine turque, s’estlancé en affaires avec l’aide de l’agence de promotion commercialeinternationale de la Saskatchewan, STEP, ayant réalisé que les lentillesdevenaient un important produit d’exportation du Canada vers la Turquie. « J’aipensé que nous pourrions transformer les lentilles ici même sur les lieux deculture. Nous pouvons rejoindre le marché mondial directement de laSaskatchewan, plutôt que d’exporter la valeur ajoutée, les emplois et lesbénéfices en Turquie, » explique Murad. « J’ai trouvé des partenaires potentielslà-bas, dont un des plus grands acheteurs de lentilles rouges du monde et jeles ai convaincus que nous devrions procéder à la transformation enSaskatchewan. Voilà comment Saskcan est née. »

Le partenaire d’affaires de Murad en Turquie, Arbel, a envoyé cinqtechniciens hautement qualifiés et expérimentés chez Saskcan afin d’aider àmettre sur pied et à exploiter l’usine de transformation. « Saskcan représenteun modèle parfait d’immigration économique, » explique Murad. « Nous avonsapporté du capital, des technologies et du capital humain de la Turquie et,comme résultat, nous avons créé des douzaines d’emplois à des Canadiens. »

Honorer les jeunes entrepreneurs
Dans le cadre de la Semaine de la PME, le Prix aux jeunes entrepreneursde la BDC souligne les réalisations de gens d’affaires canadiens âgés de 19 à35 ans, récompensant ainsi de jeunes entrepreneurs dans chacune des provinceset chacun des territoires du pays. Les lauréats sont choisis par un comité desélection selon des critères bien précis : réussite, innovation, participationà la nouvelle économie, engagement social de même que rendement au chapitredes exportations. Les gagnants seront honorés lors d’une cérémonie qui setiendra ce soir à Calgary, en Alberta. Leurs réalisations seront célébréessous le thème : « VOUS ETES L’ENERGIE qui anime l’économie canadienne, créonsune synergie ! »

Les semences de la croissance
Le transport représente un grand défi pour Saskcan. « Nous sommes siéloignés des marchés mondiaux que le transport peut prendre plusieurssemaines. Nos concurrents peuvent livrer plus rapidement, alors notretarification doit être très concurrentielle, » explique Murad. « Nous avonsélaboré un système automatisé qui rend la transformation très efficace, etcela nous a beaucoup aidés » dit-il, ajoutant que la Saskatchewan est leproducteur affichant le plus faible coût pour les produits de base.

La qualité du produit est un facteur important chez Saskcan. « Au début,les clients étaient un peu inquiets quant à la capacité de produire au Canadaune lentille cassée rouge répondant aux normes de qualité turques etindiennes, » se rappelle Murad. « Mais déjà à la première livraison, la qualitéde nos lentilles les classait parmi les meilleures du monde. Dès ce moment,notre entreprise n’a fait que croître. »

Au nom de Saskcan, Murad participe activement à différentes associationsvouées à la promotion de l’agriculture en Saskatchewan, notamment au conseilconsultatif du Saskatchewan Pulse Growers Association, Pulse Canada, leCanadian Special Crops Association et le Saskatchewan Trade ExportPartnership. Murad commandite également des événements au sein de lacollectivité locale – activités sportives et rodéos, et donne de son temps àdes groupes de jeunes entrepreneurs dont la Saskatchewan Young Entrepreneursand Professionals Association. « Je leur dis que pour connaître le succès, vousdevez arriver à équilibrer passion et bon sens. Vous devez vous assurer quevotre plan d’affaires est adéquat et que les conditions économiques sontprésentes, c’est-à-dire que vous avez les moyens de faire ce qu’il fautfaire. »

« Murad représente un exemple des meilleurs jeunes entrepreneurs duCanada, » déclare le président et chef de la direction de la BDC, Jean-RenéHalde. « L’énergie et le dévouement avec lesquels il dirige son entreprisel’ont conduit au succès et ont créé des occasions d’affaires pour les autres.Il a démontré que la créativité, la passion et le dévouement forment unecombinaison puissante et ont un impact important sur l’économie canadienne. »

« Il existe une perception au Canada selon laquelle l’agriculture est uneindustrie en déclin. Je crois que nous avons démontré que nous pouvons réussirsur le marché international, » dit Murad. « Je trouve encourageant que noussoyons capables d’attirer l’attention sur le fait que de nouvelles récoltes,de nouvelles méthodes de transformation et de nouvelles activités économiquespuissent devenir un moteur de notre économie. »

Partenaires de la Semaine de la PME
Des partenaires nationaux contribuent à faire de la Semaine de la PME unsuccès. Bell, WestJet et Diversification de l’économie de l’Ouest Canada sontles partenaires officiels de la Semaine de la PME 2005 et des Prix aux jeunesentrepreneurs. La Chambre de commerce du Canada est une collaboratriceprivilégiée de l’événement depuis 1981.

A propos de la BDC
La Banque de développement du Canada est une institution financière quiappartient entièrement au gouvernement du Canada. Elle joue un rôle de chef defile en fournissant des services financiers, des services d’investissement etdes services de consultation aux PME canadiennes, et accorde une attentionparticulière aux entreprises exportatrices et à celles des secteurs de latechnologie.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Banque de développement du Canada (BDC)
http://www.bdc.ca/

Commentaires