Une année noire pour l’agriculture en France selon le président de la FNSEA

Paris (France), 21 juillet 2003 – Le président de la FNSEA Jean-Michel Lemétayer a qualifié l’année 2003 d’« année noire à cause du gel et de la sécheresse ». « C’est pas une année difficile, c’est une année noire à cause du gel et de la sécheresse, (…) une situation du même ordre qu’en 1976 », a-t-il déclaré sur Europe 1.

Le président de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles a mis en garde sur la situation des éleveurs affectés par la sécheresse des pâturages et qui ne peuvent plus « alimenter leurs animaux ». Dans le cadre de l’opération « solidarité paille » qui vise à fournir en paille les éleveurs en difficultés, « nous attendons une aide du gouvernement sur le transport » de cette paille, soit « 28 millions d’euros », a-t-il dit.

Interrogé sur la récente réforme de la Politique agricole commune (PAC), Jean-Michel Lemétayer s’est déclaré « pragmatique et réaliste ». L’application de la nouvelle politique ne devant se faire qu’en 2005-2007, « appeler les agriculteurs à continuer à manifester serait les amener dans le mur ».

« Je regrette que la France ait cédé dans cette négociation sur les fondamentaux. (…) Ce sont effectivement les libéraux qui ont gagné ». Il faudra « aménager à la française la politique qui a été décidée sur le plan européen », a-t-il conclu.

Source : AP

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA)
http://www.fnsea.fr/

Commentaires