Une usine de transformation de poissons utilisera l’énergie éolienne

Québec (Québec), 14 février 2005 – La ministre déléguée au Développementrégional et au Tourisme et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, madame Nathalie Normandeau, annonce un investissementgouvernemental de 15 000 $ dans le cadre de la conférence de presse de ATIpour l’implantation d’une centrale éolienne autonome destinée à réduire lescoûts d’opération de l’usine de transformation de poissons Les Pêcheries Gros-Cap. « Les Îles-de-la-Madeleine possède un excellent potentiel éolien,d’où l’idée d’utiliser cette énergie renouvelable au service de l’industriedes pêches », a indiqué la ministre Normandeau.

L’entreprise Les Pêcheries Gros-Cap inc. possède la plus importante usine de transformation de poissons aux Îles-de-la-Madeleine et est la seule usine à demeurer en opération toute l’année. Soulignons que la technologie utiliséepour l’éolienne de 35 kw sera entièrement québécoise.

L’aide financière accordée est puisée à même le Fonds de diversificationéconomique du ministère du Développement économique et régional et de laRecherche. Cette initiative est supportée par plusieurs intervenants tels laChambre de commerce des Îles-de-la-Madeleine, l’Université du Québec àRimouski et Audace technologies. « Il s’agit d’une initiative pour amorcer desactivités de recherche et de développement de la filière éolienne aux Îles-de-la-Madeleine », a conclu madame Normandeau.

Commentaires