Vache folle : cinq bovins vendus au Montana il y a six ans

Montana (États-Unis), 5 juin 2003 – Cinq bovins originaires du troupeau canadien dans lequel un cas de vache folle a été détecté ont été vendus à une exploitation du Montana il y a six ans et ont depuis été abattus, selon les autorités de cet Etat du nord-ouest des États-Unis.

Aucun des bovins en question ne présentaient les symptômes de l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB, ou maladie de la vache folle), selon Karen Cooper, porte-parole du Département des animaux d’élevage du Montana.

La porte-parole n’a en revanche pas pu préciser ce qu’il était advenu des carcasses de ces animaux.

Selon Ron DeHaven, porte-parole des services d’Inspection de la faune et de la flore du département américain de l’Agriculture, les autorités sanitaires pensent qu’il est peu probable qu’un de ces bovins aient été contaminé par la maladie.

Les autorités canadiennes ont annoncé il y a deux semaines le premier cas confirmé de maladie de la vache folle en Amérique du Nord. les Etats-Unis ont automatiquement suspendu leurs importations de boeuf canadien après cette annonce. Le Canada a depuis procédé à l’abattage de plus de 1700 bovins.

Source : AP

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

United States Department of Agriculture (USDA)
http://www.usda.gov/

Commentaires