Washington donne un autre coup de pouce aux producteurs américains

Les producteurs américains de soya et de maïs recevront de l’aide de la part du gouvernement en raison de la crise causée par la COVID-19. L’aide sera attribuée en fonction de la moitié de leur production de 2019 ou de la production toujours en stock en date du 15 janvier 2020.

Cette aide est la dernière d’une série de paiements gouvernementaux dont les agriculteurs dépendent pour survivre dans un contexte de crise de l’économie agricole depuis 2018. Les producteurs ont déjà reçu 28 G$ au cours des deux dernières années afin de surmonter les guerres commerciales de l’administration Trump.

Les paiements ont été fixés à 45 cents le boisseau pour le soya, 32 cents le boisseau pour le maïs et 18 cents le boisseau pour le blé, a déclaré le département américain de l’Agriculture. D’autres cultures comme l’orge, le canola, le coton et l’avoine sont également éligibles au paiement.

« La pandémie de COVID-19 a créé beaucoup d’incertitude dans les régions agricoles du pays », a déclaré le président de la National Corn Growers Association, Kevin Ross. « Cette assistance est une première étape pour remettre les agriculteurs et nos clients sur des bases solides.»

En avril, le président Donald Trump a annoncé un premier programme de secours de 19 G$ pour aider les agriculteurs américains à faire face à l’impact du coronavirus, dont 16 G$ en paiements directs aux producteurs et des achats massifs de viande, de produits laitiers, de légumes et d’autres produits agricoles.

Source: Reuters

 

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires