L’ABC du GPS

Bien fait, du premier coup!

Pour bon nombre de fermes, l’achat de systèmes de guidage par GPS s’est effectué il y a plusieurs années déjà. Pour d’autres, l’heure techno a sonné et c’est maintenant qu’elles emboîtent le pas pour bénéficier de cette technologie. Chaque ferme se retrouve bien sûr à un niveau technologique différent. Cependant, certains défis et problèmes sont communs. Voici quelques pistes de réflexion afin de maximiser votre expérience dès l’achat!

Se former… et bien s’entourer!

Peut-être aurez-vous de la difficulté à l’avouer, mais vous risquez d’avoir besoin d’aide! À moins d’avoir utilisé ce système au préalable, vous aurez une multitude de questions. Technologie utilisée durant seulement quelques semaines par année pour plusieurs, il apparaît normal de devoir chercher un peu pour s’y retrouver. Avant chaque début de saison, il est de bonne pratique de ressortir votre matériel du placard et de vous entraîner à l’utiliser. N’hésitez pas à participer aux séminaires de formation offerts par les concessionnaires. Entourez-vous de gens compétents que vous pourrez contacter facilement. Impliquez la jeune relève : elle a une aisance déconcertante avec cette technologie!

Appellation claire et standard, du premier coup

Une erreur qui se produit fréquemment est le fait de nommer les fermes ou les champs trop rapidement avec un nom ou code plutôt vide de sens. Dès la première année, il prévaut de se doter d’une nomenclature afin que toute l’équipe comprenne bien les noms choisis. Lorsque cela n’est pas fait, il en résultera des champs qui seront créés en double par les différents utilisateurs qui se lassent de chercher dans le feu de l’action. Votre entreprise possède plusieurs fermes? Classez le tout par nom de ferme ou secteur! La recherche du bon champ sera très facile et cela réduira le risque de découragement à la recherche. Bien fait du premier coup, vous n’aurez que très peu de tri à faire dans vos données, en plus d’avoir réellement de l’agrément.

Lignes de guidage

Courbes ou rectilignes, vos références de guidage devront porter une codification ou un nom concret. Identifiez clairement s’il s’agit, par exemple, d’une ligne de bout de champ, d’une ligne du côté d’un voisin ou bien d’une courbe avoisinant un ruisseau. N’utilisez pas des références éphémères du genre « côté maïs ». Il y a fort à parier que la culture du champ d’à côté change un jour! Pensez à utiliser des codes standards qui seront facilement compréhensibles par tous les utilisateurs potentiels, jeunes ou moins jeunes, réguliers ou occasionnels.

Responsable du suivi… et du tri

Si votre ferme a la chance d’avoir plusieurs personnes utilisant des systèmes de guidage, elle a également la malchance d’avoir plusieurs personnes pour créer des références, qu’elles soient bonnes ou mauvaises! Il ne devrait y avoir qu’une seule personne responsable d’assurer le suivi des informations emmagasinées et du nettoyage de ces infos. Au bureau et à tête reposée, cette même personne aura une vision globale des appellations des champs et références de guidage et supprimera les infos inscrites par erreur ou en double par les différents utilisateurs. Demandez aux utilisateurs de répertorier les champs et les lignes de guidage encore actuelles et utilisées. Ainsi, seules les informations encore actuelles seront conservées et les consoles peuvent être synchronisées par la suite. Fini les ambiguïtés!

Les entreprises ayant apprécié instantanément leurs systèmes de guidage et de documentation ont été rigoureuses dès le départ en utilisant un langage standard dans les consoles et en dotant les utilisateurs de bons outils de référence, en format électronique ou papier. Les terres évoluent, les fermes s’agrandissent et certaines références de guidage changent. Il est normal que les informations évoluent, mais vous devez y voir avant de perdre le contrôle! Une console électronique est un outil de travail et devrait vous faire économiser du temps et vous faire gagner en agrément et en efficacité. Est-ce le cas chez vous?

Cette chronique sur l’agriculture de précision est publiée chaque mois dans Le Bulletin des agriculteurs.

Vous n’êtes pas déjà abonné au Bulletin des agriculteurs? Faites-le en cliquant ici.

à propos de l'auteur

Commentaires