Marché des grains: Pause sur fond d’optimisme

Les céréales n’ont pu maintenir le rythme après deux semaines de gains, mais malgré une semaine négative, elle a terminé sur une bonne note du USDA. Les réserves pour le maïs et le soya seraient plus faibles que prévu, ce qui a limité les pertes. En l’absence de nouvelle sur laquelle se soutenir, le blé a terminé dans le rouge.

Le ministère américain de l’agriculture a livré son rapport mensuel sur l’offre et la demande aux États-Unis et dans le monde. La demande pour le soya aux États-Unis demeure forte, ce qui a été bien reçu par les marchés, surtout que la prochaine récolte s’annonce abondante. L’offre aurait également été révisée à la baisse pour les stocks de fin de saison en date du 31 août. Selon le gouvernement américain, les stocks de soya n’atteindront que 255 millions de boisseaux en fin de campagne et ceux de maïs 1,779 milliards, alors que le marché s’attendait à ce que soient respectivement annoncés 287 millions et 1,811 milliard, selon la maison de courtage Allendale.

Le maïs a profité de ces nouvelles pour terminer en hausse. Les contrats à terme pour septembre ont même atteint leur niveau le plus élevé depuis treize mois.
Le soya a de son côté eu à subir les contrecoups de la crise financière en Chine. Le déclin de la bourse chinoise fait craindre un élargissement de la crise vers l’économie. Le pays étant un grand consommateur de soya, les courtiers ont joué de prudence et ont délaissé la fève.

Le blé a glissé durant la semaine, prenant une pause après avoir affiché des gains de plus de 20% dans le dernier mois.

Au niveau des contrats les plus actifs, le boisseau de maïs pour décembre a terminé avec une hausse de 1,8% à 4,4500 $US contre 4,3725 $US la semaine dernière. Le boisseau de blé pour septembre a clôturé à 5,7600 $US contre 5,9050 $US, soit un recul de 2,5%. Le boisseau de soja pour novembre a fini à 10,2225 $US par rapport à 10,3025 $US pour une perte de 0,8%.

Source: Terre-net, Grainwiz, Investors.com

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires