Pollution rustique

Le programme d’assainissement, mis en place par le président Obama,  dénonce les pratiques agricoles des amishs.
Publié dans Le Bulletin des agriculteurs de janvier 2011

Les amishs, cette communauté protestante qui vit à la manière de nos ancêtres, est sous la  surveillance de l’Agence américaine pour la protection de l’environnement (EPA), dans la  Baie de Chesapeake. Le programme d’assainissement, mis en place par le président Obama,  dénonce les pratiques agricoles des amishs. Bien qu’ils préfèrent la calèche à la voiture et la glacière au réfrigérateur, ces agriculteurs n’ont toujours pas de plate-forme  pour loger leurs fumiers et les animaux ont librement accès au cours d’eau. Dix-neuf puits  ont été soumis à des tests de qualité de l’eau, six étaient contaminés par la bactérie E.coli et  treize avaient une teneur en nitrate excédant la norme établie par l’EPA. Toutefois,  convertir ces paysans à des pratiques plus respectueuses de l’environnement n’est pas de  tout repos. Craintifs face aux personnes étrangères à leur communauté et réfractaires aux  programmes de l’État, le changement ne s’est amorcé qu’avec l’aide d’un consultant.  Récipiendaire de subventions, ce dernier enseigne et invite gratuitement les producteurs  de la communauté à des visites de fermes où il expose des solutions. Pour certains, l’acceptation de subventions représente un progrès et ils décident de s’y soumettre pour le  bien de l’environnement et pour éviter les problèmes avec l’EPA.

Source : The New York Times

à propos de l'auteur

Commentaires