Solutions à l’acidose subclinique

De bonnes pratiques de gestion de la mangeoire et de l’alimentation peuvent aider à réduire l’incidence de ce problème. En voici quelques-unes.

  1. Un espace de mangeoire suffisant pour chaque animal lui permettant de manger sa ration individuellement.
  2. Maintenir un niveau adéquat d’humidité et d’homogénéité de la RTM. De plus, la taille des particules ne devrait pas dépasser 5 cm (2 po) de longueur. Ces facteurs réduisent le tri de la RTM et la consommation d’une quantité excessive de particules fines de concentrés.
  3. Une RTM bien équilibrée en fibres efficaces et hydrates de carbone non structuraux est une priorité.
  4. De plus, il faut éviter de servir des ensilages qui chauffent ou qui contiennent des moisissures. Celles-ci peuvent perturber le fonctionnement normal du rumen et la performance des vaches, en plus d’accentuer les risques d’acidose subclinique.

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires