Tabac à vaccin

Après le tabac à chiquer, voici le tabac à vacciner. Des étudiants de l’Université de Californie (UC Davis) proposent de substituer les plants de tabac aux oeufs pour la production de vaccins. Grâce à la méthode qu’ils ont inventée, le développement et la production d’un nouveau vaccin pourraient prendre aussi peu que six semaines comparativement à six mois avec les procédés actuels incluant la production d’oeufs ou la culture de cellules. La transformation de plants de tabac en miniusines de vaccins permettrait d’économiser des millions de dollars et de sauver des milliers de vies lorsque la production rapide de vaccins animaux et humains est critique pour contrôler une épidémie. La culture de cellules et l’élevage de poulets requièrent beaucoup de matériel et d’infrastructures alors que tout ce dont on a besoin pour cultiver du tabac, c’est du sol, de l’eau et de la lumière.
Source : worldpoultry.net

à propos de l'auteur

Commentaires