En mode comparaison

Nous voilà déjà en septembre. Pendant qu’on s’apprête à terminer nos récoltes de céréales, le soya et le maïs entament leur dernier droit de culture.

En cours d’année, on s’interroge souvent sur la météo : fait-il assez chaud? Y a-t-il assez de pluie? La mémoire nous joue souvent des tours.

Alors d’après vous, on a un bel été, ou pas? Le maïs est en avance, peut-être en retard?

J’aime bien analyser mes données météo pour évaluer dans quelle zone de rendement on se situe cette année.

Si je compare 2015 avec les années 2014, 2013 et 2012, nous sommes dans une position confortable pour notre maïs. Un peu moins d’UTM qu’en 2012, qui avait été une année record, mais une pluviométrie beaucoup plus équilibrée.

blog 22-Comparaison

Données en date du 31 août 2015

Je constate aussi que nous sommes en avance par rapport à 2014, en espérant que le gel record du 19 septembre reste à jamais une statistique. Les populations productives sont bonnes, les épis semblent beaux, pas de signe de sècheresse ni de carence d’azote exagérée.

Un mois de septembre dans la normale devrait nous apporter plus ou moins 450 UTM, ce qui nous donnerait un total estimé de 3073 UTM sur notre ferme.

On a donc de bonnes chances d’atteindre notre objectif de 50% ligne d’amidon dans la bonne période. Le soya ne semble pas affecté par la maladie et la bonne pluviométrie du mois d’août nous assure un bon remplissage des grains. Tout est en place. On est dans la bonne zone, on se croise les doigts et on garde en tête « rain makes grain ».

à propos de l'auteur

Agriculteur et collaborateur

Paul Caplette

Paul Caplette est passionné d’agriculture. Sur la ferme qu’il gère avec son frère en Montérégie-Est, il se plaît à se mettre au défi et à expérimenter de nouvelles techniques. C’est avec enthousiasme qu’il partage ses résultats sur son blogue Profession agriculteur.

Articles récents de Paul Caplette

Commentaires