L’art de planifier les essais

On aime bien documenter et mesurer les bénéfices de nos pratiques sur la ferme. On a donc plusieurs projets d’essais sur la ferme en 2016. Parcelle d’essais de variétés, évaluation d’efficacité d’azote sur cinq types de sols différents, évaluation de l’efficacité d’un démarreur sur la semence de blé, test fongicide de blé, essai d’espacements dans le soya natto. Sur papier ça se tient. Maintenant, je dois planifier pour que l’exécution se fasse le plus facilement du monde.

Quand la poussière lève et qu’on a l’adrénaline dans le plafond, ce n’est pas le temps de chercher où sont les endroits choisis et dans quel ordre on doit les exécuter.

J’ai trouvé l’idée de mon agronome R et D brillante. On fait un schéma en calculant à l’avance le nombre de rang pour chaque parcelle en prenant soin de mettre des couleurs différentes pour chaque traitement en répétition. L’effet visuel complète bien les données chiffrées des traitements visés.

On place des drapeaux en prenant bien soin d’indiquer sur quel numéro de rang on le place et dans quelle direction le semoir se dirige. Toujours un drapeau d’une autre couleur ou deux drapeaux pour bien repérer le début et la fin de la parcelle.

Quand la culture commence à progresser, je m’organise pour bien libérer la végétation autour du drapeau pour pouvoir le retrouver facilement lors de la récolte. Même géoréférencé, j’aime bien retrouver LE drapeau qui confirme le bon emplacement.

Bien entendu, prendre des notes, revenir observer, prendre des notes et encore prendre des notes pour bien documenter l’essai.

Pour nous, c’est la meilleure façon d’améliorer notre expertise dans nos champs. Un peu plus de temps et d’attention, mais c’est payant!

à propos de l'auteur

Agriculteur et collaborateur

Paul Caplette

Paul Caplette est passionné d’agriculture. Sur la ferme qu’il gère avec son frère en Montérégie-Est, il se plaît à se mettre au défi et à expérimenter de nouvelles techniques. C’est avec enthousiasme qu’il partage ses résultats sur son blogue Profession agriculteur.

Commentaires