Le calme avant la tempête

publié le 11 janvier, 2012 par Jean-Philippe Boucher

J’aimerais commencer ce commentaire de l’année en vous souhaitant tout d’abord une excellente année 2012 remplie de beaux projets, de plaisir et bien sûr avec la santé.

Ceci dit, du côté des grains, l’année aura commencé en force. Peut-être pas dans un contexte aussi dynamique qu’à pareille date il y a un an puisque simplement dit, la disponibilité de maïs et de soya ne s’annonce pas aussi serrée qu’en 2011. Mais les mauvaises conditions météorologiques en Amérique du Sud aidant, les prix des grains auront su pour le moment freiner leur importante baisse de l’automne dernier.

Il reste à savoir maintenant si les averses qui doivent avoir lieu dans plusieurs régions asséchées du Brésil et de l’Argentine cette semaine seront suffisantes et si des conditions chaudes et sèches seront à nouveau observées dans les prochaines semaines.

Mais en attendant, cette semaine, le grand événement qui canalise aussi beaucoup l’attention du côté des marchés des grains est le 1er rapport mensuel du USDA de l’année qui sera présenté ce jeudi avant l’ouverture des marchés.

Comme à chaque année, ce rapport se révèle un point tournant pour débuter l’année, car c’est celui-ci qui présente les résultats officiels des récoltes qu’ont obtenus les producteurs américains au cours de la dernière année. Dans cette même foulée, le USDA publie aussi un autre rapport important qui est celui sur le niveau des inventaires américains de grains au terme du dernier trimestre de 2011.

Cette année en est une par contre assez intrigante. Si tous les spécialistes s’entendent à dire que les récoltes américaines devraient être encore un peu plus faibles que ce qui avait été établis aux mois de novembre et décembre dernier, ceux-ci ne font pas consensus à savoir si la disponibilité de grains aux États-Unis et dans le monde sera plus ou moins importante que prévue dans les prochains mois. Face à cette situation incertaine, il demeure donc difficile d’établir la direction que devraient suivre les prix des grains pour l’instant.

Mais dans tous les cas, il faut s’attendre à ce qu’il y ait à nouveau de la houle pour les prix des grains d’ici la fin de la semaine. Généralement, leur comportement dans les heures/jours suivant la publication des rapports du USDA de janvier donne assez bien le ton à celui qu’ils adopteront par la suite dans les semaines suivantes. Reste à voir ensuite cette année quelles conditions météo seront observées en Amérique du Sud…

 

à propos de l'auteur

Éditeur et rédacteur en chef

Yvon Therien

Yvon Thérien est agronome et éditeur et rédacteur en chef au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires