Avis de recherche: le ver-gris noir

La chaleur des derniers jours a accéléré la croissance des plants mais elle a aussi favorisé l’apparition de prédateurs. Le Réseau d’avertissement phytosanitaire y va d’ailleurs d’un avis concernant le ver-gris noir dont les dommages dans le maïs se sont fait sentir de manière marquée depuis la semaine dernière.

Larve du ver-gris noir
Source: : Laboratoire d’expertise et de diagnostic en phytoprotection (MAPAQ

Certaines régions sont plus affectées, telles Centre-du-Québec, de la Montérégie-Est et de la Montérégie-Ouest. Les agronomes ajoutent que les dommages « étaient particulièrement sévères dans un champ de maïs au stade 3 feuilles et souffrant d’une infestation importante de mauvaises herbes. » Bien que les plants n’aient pas encore coupés, la grande majorité d’entre eux étaient endommagés.

La semaine en cours sera critique : le maïs n’a pas encore atteint le stade de 5 feuilles dans la plupart des champs mais les larves qui en sont à leur 6e stade dans le sud de la province seront plus voraces. Les larves de la 2e ponte seront quant à elles assez développées pour couper les plants.

Articles connexes

Afin d’aider les producteur, le Réseau a mis en ligne une carte interactive de prévision des dates de coupe de plants : Dates prévues du début de la coupe des plants par le ver-gris noir – Prévisions du 13 juin 2017

Le Réseau indique que « les différentes couleurs des points affichés sur cette carte ne représentent pas le niveau de risque, mais la pertinence de dépister les champs à risque à court terme (rouge) ou à moyen terme (jaune) ».
Le RAP fournit également quelques conseils sur la manière de dépister le ver-gris noir :

  1. Dépister entre 100 et 250 plants par champ, selon le stade du maïs (ex. : 250 plants si du maïs à 1 feuille est coupé, ou 100 plants si du maïs à 4 feuilles est coupé).
  2. Dépister une à deux fois par semaine, de la levée du maïs jusqu’au stade 5 feuilles.
  3. Dépister les champs dès qu’ils sont désherbés.
  4. Noter les endroits dépistés avec ses coordonnées GPS ou un drapeau et y retourner régulièrement afin de déterminer si les dommages sont en augmentation.

La fiche technique du ver-gris noir est aussi disponible.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires