De nouvelles variétés nuisibles en Ontario

L’Ontario a revisité sa liste de mauvaises herbes les plus nuisibles en mettant l’accent sur celles portant atteinte aux terres agricoles ou horticoles, aux cultures et au bétail. La province a retiré neuf plantes et en a ajouté neuf autres pour un total de 25 espèces nuisibles.

Il s’agit du premier changement important depuis 1990, si on fait exception de l’ajout de la berce du Caucase, en 2010. La province a tenu un débat public et a aussi tenu compte des recherches faites par l’Association pour l’amélioration des sols et des récoltes de l’Ontario.

Le kudzu, présent depuis des années en Ontario, fait partie de la nouvelle liste, tout comme l’égilope cylindrique et la cuprine vulgaire. Ces deux dernières ne sont pas encore répandues, mais elles ont été désignées par l’Agence canadienne d’inspection des aliments comme une menace potentielle actuelle pour l’agriculture.

En plus des espèces mentionnées précédemment, les mauvaises herbes ajoutées à la liste sont la stipe à feuilles dentées, le gaillet mollugine, le séneçon jacobée, l’anthrisque des bois, le panais sauvage et l’ériochloé velue.

Les mauvaises herbes retirées sont le millet commun à graines noires, le salsifis majeur, le sorgho d’Alep, le chardon penché, le chardon de Russie, l’acanthe sauvage, la gesse tubéreuse, la barbarée vulgaire et la carotte sauvage. Ces dernières sont toujours présentes dans les champs des producteurs agricoles de l’Ontario et certaines régions les désignent toujours comme des menaces, dont la carotte sauvage, mais on considère que des moyens existent pour les contrôler. Plusieurs de ces mauvaises herbes arborent également des fleurs abondantes, ce qui les rend attrayantes pour les agents de pollinisation, facteur qui s’inscrit dans la stratégie de la province pour venir en aide aux pollinisateurs.

Source : FAC

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires