Équiterre salue ses fermiers de famille

Équiterre a profité de la rencontre annuelle de ses fermiers de famille le 8 février dernier pour souligner le travail de trois de ses participants.

Pour cette 3e édition, le prix de la « Carotte d’or », qui vise à souligner l’excellence d’une ferme rayonnant dans son milieu, a été décerné à la Ferme aux petits oignons de Mont-Tremblant dans les Laurentides. En dix ans, l’entreprise est passé d’une culture sur une terre louée à un tout autre niveau en devenant propriétaire de 6 hectares de terre. La ferme produit en saison 550 paniers bio chaque semaine, en plus de fournir deux marchés fermiers. Les propriétaires Véronique Bouchard et François Handfield ont été les premiers lauréats du Prix de la relève agricole du MAPAQ, décerné en 2015.

Au centre, Véronique Bouchard de la ferme Aux petits oignons recevant la Carotte d’or des mains de Johanne Breton des jardins Naturlutte (à gauche), lauréate de l’an dernier. Elles sont aux côtés d’Isabelle Joncas, chargée de projet du réseau des fermiers de famille d’Équiterre. Source: Équiterre

Le second prix a été décerné aux Jardins Bio Campanipol de Ste-Geneviève-de-Batiscan en Mauricie. La ferme fait figure de pionnier puisqu’elle commercialisait déjà sa production sous la formule des paniers bio lors de la création du réseau d’Équiterre, à la fin des années 90. Les propriétaires Robert St-Arnaud et Danielle Lefebvre ont réussi à intégrer leurs trois enfants à l’entreprise au cours des dernières années, ce qui en fait également une pionnière dans le réseau en matière de relève. Les Jardins Bio Campanipol nourrissent plus de 400 familles dans les régions de la Mauricie et de la Capitale Nationale.

Prix « Pionnier » : Robert St-Arnaud, Danielle Lefebvre et leurs enfants, Jardins Bio Campanipol. Source: Équiterre

Le réseau d’Équiterre a également tenu à mentionner le courage d’une ferme durement été affecté un épisode de grêle au cours de l’été. La ferme de Yan Gordon des Potagers des Nues mains, dans la région de Sutton, a tout de même réussi à honorer ses engagements envers ses abonnés. Équiterre a profité de l’occasion pour souligner l’entraide des fermiers du réseau qui ont soutenu M.Gordon au cours de la dernière saison.

Mention spéciale : Yan Gordon, Les potagers des nues mains. Source: Équiterre

Le réseau des fermiers de famille d’Équiterre compte 20 année d’existence et compte 120 fermes participantes à la distribution de paniers bios.

 

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires