Équiterre demande de bannir le glyphosate

Équiterre a demandé de bannir le glyphosate. Tandis que la Fondation David Suzuki a proposé d’interdire l’atrazine, le chlorpyrifos et les néonicotinoïdes.

Bannir les pesticides les plus à risque, investir massivement dans une recherche indépendante, introduire le principe de précaution dans le processus d’homologation des pesticides, voici les principales recommandations formulées par Équiterre et la Fondation David Suzuki lors des audiences de la commission parlementaire sur les pesticides qui a lieu ces jours-ci à Québec.

L’usage des pesticides sera étudié en commission parlementaire

La tenue d'une commission vient d'une proposition faite dans la foulée du licenciement de l'agronome Louis Robert

La Commission de l’agriculture, des pêcheries, de l’énergie et des ressources naturelles (CAPERN) a fait savoir jeudi matin qu’elle acceptait à l’unanimité  la tenue d’une commission parlementaire sur l’utilisation des pesticides en agriculture au Québec. Le député péquiste de Bonaventure, Sylvain Roy, en avait la proposition plus tôt cette année à la CAPERN. Elle survenait […] Lire la suite



Agenda agricole du 13 au 19 décembre

La formule des paniers bio d'Équiterre a déjà 20 ans. L'organisme est toujours à la recherche de nouveaux fermiers de famille pour joindre son réseau. Une formation sur le démarrage de paniers bio est offerte cette semaine. Avis aux intéressés!





Inscriptions aux paniers de l’ASC

Avec l'arrivée du printemps et la crise économique qui sévit, Equiterre invite les citoyens à soutenir un fermier du Québec et ainsi recevoir un panier hebdomadaire de fruits et légumes cultivés dans le respect de l'environnement.



CAAAQ : Equiterre très satisfait

Equiterre est ravi de constater que le rapport de la Commission sur l'avenir de l'agriculture et de l'agroalimentaire québécois (CAAAQ) accorde une place importante à l'agriculture écologique et propose des mesures concrètes pour en favoriser le dynamisme et l'essor.