Paniers bio d’Equiterre: la saison des inscriptions s’ouvre avec 2200 nouvelles places disponibles

Montréal (Québec), 4 mars 2008 – Equiterre invite les Québécois à s’inscrire auprès d’une ferme du réseau d’Agriculture soutenue par la communauté pour recevoir un panier hebdomadaire de fruits et légumes biopendant l’été. Cette formule permettra à près de 33 000 citoyens d’avoir le privilège d’être en lien direct avec une des 114 fermes biologiques maraîchères ou d’élevage du réseau.

Une formule en croissance
Cette année, 25 nouvelles fermes participent au réseau que coordonneEquiterre. Les citoyens de 14 régions du Québec pourront profiter de laformule, qui compte pour la première fois une ferme en Gaspésie. « Une tellecroissance est signe que les citoyens et les agriculteurs s’engagent dans undialogue qui ne peut que faire évoluer le modèle agricole du Québec. C’esttrès encourageant ! », souligne Isabelle Joncas, responsable du Réseaud’Agriculture soutenue par la communauté chez Equiterre.

Pour manger sainement dans le respect de l’environnement
En commandant des paniers biologiques, on privilégie une alimentationplus saine, basée sur une nourriture fraîche et qualitative, cultivée selonles critères qui prévalent dans la certification biologique. Fruits, légumeset même viandes d’élevage biologiques sont offerts, dans une formule quiréduit au maximum l’emballage. Prendre un fermier de famille permet aussi deréduire la distance parcourue par les aliments (150 km entre le champ etl’assiette plutôt qu’entre 2 400 km à 4 000 pour un panier d’épicerie« standard », selon le WorldWatch Institute), et, donc, de réduire les émissionsde gaz à effet de serre qui contribuent aux tristement célèbres changementsclimatiques.

Les paniers bio : une solution aux enjeux de l’agriculture
Le rapport de la Commission Pronovost sur l’avenir de l’agriculture et del’agroalimentaire québécois atteste que la situation de l’agriculture estalarmante au Québec. « Une des façons de faire face aux enjeux majeurs dusystème alimentaire actuel est d’encourager l’agriculture d’ici, et de fourniraux agriculteurs les moyens d’éviter les intermédiaires dans leur mise enmarché, pour des revenus plus justes. L’ASC offre cette possibilité », expliqueIsabelle Joncas, qui précise également que l’ASC contribue à la redynamisationdes régions dans un contexte où, selon Statistique Canada, la populationagricole québécoise a chuté de 26 % entre 1991 et 2001.

Avoir des paniers bio : un geste facile et plein de bon sens
Pour soutenir un fermier de famille et recevoir des paniers bio, lescitoyens n’ont qu’à identifier puis contacter directement la fermeparticipante qui livre le plus près de chez eux. La liste des fermes etl’horaire des rencontres d’information qui se tiennent de la mi-mars à lami-mai sont disponibles sur le site Internet d’Equiterre.On peut aussi contacter l’organisme au 514-522-2000 ou au 1 877 272-6656. Leslivraisons de paniers ont généralement lieu de la fin juin à la fin octobrepour les légumes, et toute l’année pour la viande.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Équiterre
http://www.equiterre.qc.ca/

Commentaires