Grains : deux trucs pratiques

Voici deux trucs pratiques pour faciliter la manutention et l’entreposage des grains. Ils nous proviennent de Helmut Spieser, ingénieur au ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario (MAAARO).

PHOTO : MAAARO

Mini-trémie de déchargement
Les chutes des chariots à grain sont souvent plus larges que les grilles des puits de déchargement, de sorte que du grain s’éparpille sur le béton. Il faut donc balayer après chaque déchargement. Cette mini-trémie sur roues (sur la photo à droite) est installée sur le puits avant le déchargement, puis accueille la chute du chariot à grain, de sorte qu’il n’y a aucun débordement.

Portes d’évacuation
Le plancher perforé des silos à grains laisse passer de fines particules, tout dépendant de l’usage qu’on fait du silo et du type de perforation. Des résidus fins finissent par s’y accumuler au fil des ans, sur une épaisseur qui peut nuire à la ventilation. Le nettoyage du plancher perforé n’est jamais facile.

PHOTO : MAAARO

Pour extraire l’accumulation de particules fines, on peut maintenant installer des portes d’évacuation (blow out doors). On en installe plusieurs, en pratiquant des ouvertures le long du bas du silo (photo à droite). Quand le silo est plein et que les particules fines sur le plancher sont sèches, on retire les portes une à la fois et on démarre la ventilation. On réinstalle la porte et on répète l’opération avec la prochaine. C’est donc le ventilateur d’aération du silo qui nettoie le plancher!

À lire aussi : Quand le grain refuse de descendre

D’autres trucs pratiques pour la manutention du grain sont énumérés dans l’infolettre CropTalk de novembre 2012 (en anglais).

 

Commentaires