Ligne de temps

La sécheresse extrême recule pour une première fois depuis 2011

Le National Drought Monitor aux États-Unis a indiqué dans sa revue hebdomadaire (24 janvier) que la sécheresse exceptionnelle avait disparue des cartes de l’organisme pour la totalité du territoire. C’est la première fois depuis 2011 que le niveau le plus critique de sécheresse n’est pas enregistré pour la Californie. Quelques poches de sécheresse sont encore signalées aux États-Unis mais elles ont rétréci considérablement dans les derniers mois.

Carte indiquant les niveaux de sécheresse aux États-Unis en date du 24 janvier.
Source: U.S. Drought Monitor

Les États-Unis ont reçu beaucoup de précipitations sous forme de pluie et de neige, ce qui a mené à l’amélioration des conditions générales. Quelques zones n’ont pas eu cette chance, particulièrement dans le Sud-Est, le sud du Texas et Hawaï. Selon l’organisme américain, les zones sèches couvrent 13,5 % du territoire, contre 16,1% la semaine dernière.

L’amélioration la plus dramatique est survenue en Californie. Le nord de la région a reçu des pluies qualifiées « de lourdes à excessives », surtout sur la Sierra Nevada et les zones côtières, avec de 8 à 12 pouces de pluie. Le Drouht Monitor rapporte que janvier serait le mois le plus pluvieux qu’aurait connu l’État en 112 ans. La couverture de neige moyenne est près du double pour la normale de saison. La quantité de neige dépasserait le niveau habituellement enregistré au premier avril. Ces indicateurs ont fait reculer les niveaux de sécheresse de exceptionnelle (niveau 4) à extrême (niveau 3).

Les niveaux d’eau souterraine demeurent toutefois très bas et n’ont pas connu d’amélioration, comme anticipé. L’eau potable est encore acheminée par camions dans certains endroits affectés par une pénurie d’eau.

Il s’agit également d’une bonne nouvelle pour les cultures du sud des États-Unis où est cultivé le blé d’hiver. Depuis l’été dernier, des zones affichent un manque à gagner d’humidité à la suite du passage de El Nino.

Reste à voir maintenant si la pluie et la neige permettront de réduire plus qu’en surface la sécheresse qui perdure dans certains endroits depuis plusieurs années. La tendance semble pointer dans cette direction avec encore de la pluie pour la semaine à venir pour la côte Ouest mais une situation plus problématique pour le sud et l’est.

Pluie prévue aux États-Unis dans les prochains jours. Source: NOAA

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires