La technologie spatiale dans les champs

Ontario Drive & Gear Limited a décidé de décliner son véhicule destiné aux projets spatiaux en modèle pour terrain extrême. La société fabrique déjà des véhicules Argo, qui peuvent se déplacer en terrain accidenté sur terre et dans l’eau. Le nouveau modèle, le Argo J5 XTR (Xtreme Terrain Robot), est une plate-forme robotique sans pilote conçue pour rouler en terrain difficile dans toutes sortes de conditions.

Jason Scheib, directeur des ventes, Robotique et Défense, chez Argo explique que cette nouvelle génération de plate-formes robotiques est adaptée aux conditions de terrain les plus difficiles et que son excellente mobilité en fait un véhicule idéal pour les travaux agricoles.

Utilisé aujourd’hui en Martinique, le Argo J5 XTR a pour mandat d’accomplir des tâches à  risque pour la santé et sécurité des travailleurs. Il a œuvré dans des terrains abrupts pour appliquer des fongicides dans des plantations de bananiers. Le véhicule a d’ailleurs été équipé d’un pulvérisateur pour éviter les contacts des produits chimiques par les conducteurs.

Au Canada, des chercheurs de l’Université de Guelph s’en servent pour l’échantillonnage des sols en agriculture de précision. L’avantage réside dans la possibilité de faire les échantillons en hiver, en plus de couvrir de plus grandes surfaces. Pour le reste, l’équipe d’Argo invite les producteurs à leur présenter un problème puisque l’entreprise possède son propre groupe d’ingénieurs.

Source: AgInnovation

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires