Les fourragères vues sous toutes les coutures

Les fourragères vues sous toutes les coutures

Le regain d'intérêt pour les prairies et les cultures fourragères, pour toute sorte de raisons, suscite de nombreuses discussions qui seront représentées lors de la 33e Journée à foin du Conseil québécois des plantes fourragères. De nouveau sous forme virtuelle, l'événement se déploiera en fait sur trois jours dédiés chacun sur un thème. Des vidéos de producteurs et des conférenciers viendront présenter leur vision ou encore un aspect des plantes fourragères. Chaque journée débutera à 9h00 jusqu'à 10h15 à partir du 14 septembre au 16 septembre. L'animation des ateliers a été confiée à Jérôme-Antoine Brunelle de l'UPA.

Les activités débuteront mardi le 14 septembre avec en vedette la Ferme Valbois, producteur de foin de commerce sous le thème "Le foin, une culture commerciale pour une agriculture durable et raisonnée ". Les conférencier Germain Lefebvre (FQFC et Novations AGL) et Vincent Audet (Kuhn) suivront, ainsi qu'un panel de discussion.

Le mercredi 15 septembre verra pour sa part le producteur de la Ferme Louis d'Or/Fromagerie le Presbytère, producteur laitier et fromager avec comme titre "Des fourrages de qualité pour produire du lait de qualité" Pour cette deuxième journée, Jean-Philippe Laroche de Lactanet a été invité et un panel de discussion est de nouveau prévu.

Pour la dernière journée. un producteur de bovin sera en vedette " À l’herbe, bouvillon de pâturage". La question du marché carbone sera abordé sous le point de vue de l'agriculture avec comme conférencier Daniel Bernier, conseiller en environnement, UPA, suivi de discussions sous forme de panel.

L'horaire détaillé de chacune des journées et des personnes invitées sont disponibles sur le site du CQPF.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires