Marché des grains: Vent d’optimisme

La semaine s’est terminée en beauté pour le maïs et le soya, tandis que le blé a eu de la difficulté à comptabiliser des nouvelles tout de même encourageantes.

La dernière journée de session a été marquée un rapport très attendu du département américain d’Agriculture qui dévoilait ses dernières prévisions d’ensemencement pour la saison. À la surprise générale, le gouvernement prévoit maintenant qu’il se sèmera moins de soya et de maïs que prévu en début d’année. Alors que plusieurs analystes voyaient les agriculteurs profiter des prix du soya pour en semer à hauteur de plus de 91 millions d’acres, il semble que ce chiffre ne sera finalement que de 89 millions. Il s’agit également d’une diminution par rapport à l’an dernier de 1,15 millions d’acres.

Les estimations pour le maïs ont subi le même sort avec des superficies établies à 88,02 millions d’acres. Là aussi, la baisse est significative par rapport aux évaluations initiales des analystes de 89,4 millions d’acres et les chiffres de l’an dernier (90,16 millions).

L’autre élément de surprise a été causé par le blé. L’USDA prévoit maintenant 47,33 millions d’acres par rapport à 46,29 millions en 2017, soit la 2e plus petite superficie jamais semée depuis 1919.

Le rapport du USDA contenait aussi les stocks pour le premier trimestre. Les chiffres ont dépassé les prévisions en ce qui concerne le soya et le maïs mais le marché a mis de côté cette statistique pour se concentrer sur les superficies prévues des cultures. C’est pourquoi aussi le blé n’a pas vraiment profité de chiffres meilleurs que prévu pour les stocks.

Le boisseau de maïs pour mai, le contrat le plus actif, a terminé avec un gain de 2,8%  jeudi à 3,8775 $US contre 3,7725 $US une semaine plus tôt.

Le boisseau de soya pour mai s’est apprécié de 1,6% à 10,4475 $US contre 10,2825 $US vendredi dernier.

Le boisseau de blé pour mai a terminé la semaine sur une perte de 2% à 4,5100 $US contre 4,6025 $US.

Les marchés américains seront fermés vendredi.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires