Ligne de temps

Marché des grains: Des surplus inattendus

Les marchés ont terminé la semaine sur une note négative en réaction aux chiffres sur les stocks de grains américains. Contrairement aux attentes, les quantités dévoilées par le département de l’Agriculture a dévoilé des réserves plus importantes que prévu pour les trois principales céréales.

La nouvelle a déstabilisé les marchés, surtout que la nouvelle récolte promet d’apporter encore plus de grains sur les marchés et que le conflit commercial avec la Chine semble loin d’être réglé.

Selon le rapport, les stocks de soya se chiffraient à 438 millions de boisseaux, un bond de 45%  tandis que les prévisions tablaient sur une progression plus modeste de 33%.

Les stocks de maïs s’élevaient au 1er septembre à 2,14 milliards de boisseaux, soit une baisse de 7% par rapport à l’an dernier alors que les analystes prévoyaient un repli plus prononcé de 12%.

Même les stocks de blé se sont avérés plus important à 2,38 milliards de boisseaux, en hausse de 5%, par rapport à une hausse attendue de 3%.

Ce rapport laisse entendre que les producteurs d’animaux ont utilisé moins de grains que prévu pour les nourrir. Devant les prix élevés et malgré une hausse du cheptel, ils auraient utilisé les résidus liés à la production d’éthanol ou d’huile de soya, ont spéculé les experts.

Pour ajouter au tout, le gouvernement américain a relevé la récolte de 2017-2018 à 4,411 milliards de boisseaux, une hausse de 0,4%. Le consensus des analystes étaient plutôt d’une réduction des estimations. La récolte de blé de l’an dernier a aussi pris du galon. Elle s’est située à 1,884 milliards de boisseaux comparativement à des prévisions du marché de 1,872 milliards de boisseaux.

Sur une note plus encourageante, les récentes ventes à l’étranger ont été positives. Les ventes de maïs ont été de 1,7 millions de tonnes et celles de soya de 900 000 tonnes. Le Mexique aurait aussi effectué une importante commande cette semaine. La remontée du dollar américain pourrait toutefois freiner les ventes.

Le boisseau de soya pour novembre terminé à 8,4550 $US  contre 8,4725 $US une semaine plus tôt, soit un recul de 0,2%.

Le boisseau de maïs pour décembre a terminé la semaine sur une perte de 0,3% à 3,5625 $US contre 3,5725 $US vendredi dernier.

Le boisseau de blé pour décembre a affiché la plus importante perte en terminant à 5,0900 $US comparativement à 5,2175 $US, une glissade de 2,4%.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires