Marché des grains: Le blé à un plus bas en un mois

Le cours du blé a reculé durant la semaine en anticipation des précipitations prévues dans les plaines américaines. De la neige et de la pluie étaient anticipées durant le week-end avec l'arrivée d'un important système météorologique devant apport une abondance de pluie et de neige dans le sud-ouest américain. Puisque le blé d'automne a vu ses projections réduites devant le temps sec des derniers mois, ces précipitations sont bienvenues, surtout qu'elles surviennent juste à temps pour le printemps, mais elles ont fait plomber le prix du blé qui a atteint son niveau le plus faible en un mois.

Les transactions autour du maïs et du soya ont été entourées d'incertitudes puisque plusieurs questions demeurent sans réponses. Les analystes s’interrogent en effet sur l'effet des pluies au Brésil au moment de la récolte de soya. Bien que les projections quant au rendement aient été relevées, des questions demeurent sur la qualité. Les pluies arrivées trop tard et pendant plusieurs jours auraient affectées la qualité de la récolte.

Les mêmes questionnements affectaient le cours du maïs qui est demeuré incertain durant la semaine.

La demande venant de la Chine est aussi scrutée puisque les nouvelles d'un nouveau variant de peste porcine africaine aurait fait son apparition dans les élevages de porcs chinois, ce qui pourrait affecter la demande pour le soya.

Le boisseau de blé pour mai a terminé à 6,3850 $US. Le boisseau de maïs pour mai a fini à 5,3900 $US. Le boisseau de soya pour mai a terminé à 14,1325 $US.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires