Marché des grains: Les regards se tournent vers les stocks et la météo

Marché des grains: Les regards se tournent vers les stocks et la météo

Les principales céréales ont reculé légèrement vendredi après une forte augmentation des prix la veille. La forte fluctuation qui caractérise les marchés depuis les dernières semaines s’est poursuivie tandis que les discussions sont allées bon train sur les intentions d’achat de la part de la Chine et les conséquences de la météo sur les cultures. Le mouvement a été accentué par le fait que les marchés seront fermés à Chicago lundi pour le Memorial Day.

La dernière semaine a vu des épisodes de froid frapper de nombreuses régions aux États-Unis cultivant du blé, ce qui a semé des doutes sur la survie des jeunes cultures. Le temps sec dans le sud et l’ouest du pays a mené à une plus grande attention quant à la survie dans les champs. Les analystes soulèvent que les préoccupations entourant la météo sera encore plus grande cette année puisque les stocks sont faibles et que la demande est forte.

À ce sujet, des rumeurs voulant que la Chine cesse ses achats de maïs en raison du prix a suscité un mouvement de vente qui s’est résorbé à la suite de l’annonce d’une vente de 5,6 millions de tonnes liée à la prochaine saison. Aucune vente n’a pour sa part été annulée de la part de Pékin.

Avec des chiffres encore inconnus concernant l’ensemencement aux États-Unis et le début de qui est appelé le « Weather Market », les fluctuations risquent d’être de mise, jusqu’à ce que le département américain de l’Agriculture présente ses chiffres les plus récents. Mis à part le nord-est et le sud –ouest du pays, la principale région productrice de céréales et de soya affiche de bonnes conditions pour les cultures. Le Midwest demeure en effet pour l’instant peu affecté par le manque de pluie ou le froid, ce qui fait débuter les semis sur de bonnes perspectives.

Le boisseau de blé pour juillet a terminé à 6,6725 $US, contre 6,7425 $US une semaine plus tôt. Il s’agit de la troisième semaine consécutive de baisse pour le blé.

Le boisseau de maïs pour juillet a fini à 6,5675 $US, par rapport à 6,5950 $US vendredi dernier, en recul pour la semaine malgré une hausse de 6% jeudi.

Le boisseau de soya pour juillet a terminé 15,3050 à $US, comparativement à 15,2625 $US pour la dernière séance de la semaine précédente.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Articles récents de Céline Normandin

Commentaires