Marché des grains : Une entente qui laisse songeur

Les marchés ont soupesé les impacts de la première phase de l’accord commercial entre la Chine et les États-Unis

Après plus d’un an et demi et conflit, la signature d’une trêve entre les États-Unis et la Chine était attendue par les marchés, surtout que les détails de cette dernière restaient à être connu. Certaines informations avaient été dévoilées, comme le fait que la Chine devrait doubler ses achats de biens agricoles dans les prochaines années.

À la signature en grandes pompes mercredi à Washington, plus d’informations a filtré. Si la Chine doit en effet augmenter significativement ses achats, elle peut le faire si les conditions du marché sont favorables, donc si les denrées américaines sont compétitives du point de vue des prix au niveau international.

Articles connexes

Le maïs et le soya ont accusé le coup mercredi en reculant de manière marquée sur les marchés. Les prix ont toutefois remonté vendredi grâce à un rebond technique, plusieurs profitant de la baisse pour racheter des céréales à bon prix.

Les nouvelles quant aux exportations de maïs ont pour leur part été bonnes avec des ventes entre autres vers l’Inde et la Corée du Nord.

Le boisseau de maïs pour mars a terminé la semaine en hausse de 0,8% à 3,8925 $US. Il s’agit de la première hausse hebdomadaire après deux semaines négatives.

Le soya a profité du regain du maïs. Le boisseau de soya pour mars et a aussi fini en zone positive à 9,2975 $US.

Les marchés seront fermés lundi pour le congé soulignant l’anniversaire de Martin Luther King.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires